Tango Swing et Bretelles – Trio Esquina, un parfum très particulier

Il faut parfois oser et pousser la porte même si, à première vue, le concert n’est pas dans vos cordes. Evidemment, mercredi soir, entre Gaëtan Leclerc au syndicat des mineurs et le Trio Esquina aux Ateliers du jour, ce fut un raz de marée pour le Québécois.

Dans l’arche en bois, un quarantaine de personne… seulement peut-on dire. Peu mais de qualité comme le Trio. Un bandonéon, une contrebasse et une guitare sèche. Ils jouent merveilleusement bien mais à l’oreille, la sophistication musicale peut en dérouter certains. C’est un assemblage sur le même ton mais avec des effluves différentes qui libèrent un parfum unique.

Le tango interprété par Esquina avec Cesar Traoscio, le bandonéoniste et ses deux compères, prend une toute autre dimension. C’est mordant. Chacun apporte son caractère. Tout est subtil et créé avec ce besoin de proposer au public une autre approche de la musique inventive.

A bien écouter, c’est d’une réelle beauté.

Jean Bernard

Le programme du TSB ces deux prochains jours

https://mon-site-internet.e-bourgogne.fr/documents/portal1002/links/20190711-0924–tsb-brochure-28p-07-19-web_compressed-_1_.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *