Tango Swing et Bretelles – Leur terre, c’était le charbon

Après un petit coup de mou entre 18h et 20h, le centre de Montceau-les-Mines a repris vie samedi soir avec les déambulations dans les rues piétonnes. Besoin de souffler, de souffler sur les braises d’un festival Tango Swing et Bretelles qui avait débuté pied au plancher dès vendredi soir avec Marc Lavoine à L’Embarcadère, puis samedi matin et une prolongation en début d’après-midi de la foire aux grattons, sans oublier les spectacles place de l’église et devant la mairie.

Et pour reprendre le rythme, Mac’ Flex Fanfare ne pouvait pas mieux tomber. A l’image du joueur de flûte de Hamelin, les musiciens attirèrent la foule qui se mit à les suivre. A l’autre bout, vers l’espace Carnot, changement de décor et d’atmosphère.

Le feu, le bruit, des hommes au travail. Ils sont au fond de la mine, en bavent, luttent comme ces gueules noires du temps des Houillères du Bassin minier. Ils percutent le sol, implorent le ciel. Coup de grisou, coup de folie. Ils avancent, foncent, zèbrent l’obscurité de la galerie.

Seul échappatoire pour ces mineurs à la recherche d’un monde meilleur, retrouver la surface, explorer cette contrée inconnue de la rue Carnot et trouver refuge sur ce terrain derrière l’hôtel de ville, là où leur coeur battra à nouveau.

Mi-hommes, mi-bêtes, Les commandos Percu s’arrachent des flammes de l’enfer. Dans leur cercle des mineurs disparus, ils alimentent le feu, source de vie, d’espoir, d’une terre pour les accueillir. Des images fantasmagoriques.

Les fantômes de mineurs viennent hanter Montceau-les-Mines.

Jean Bernard

Le programme du TSB ces deux prochains jours

3 commentaires

  1. Pas mal les photos, bon service com pour la mairie, mais concrètement il n’y avait pas grand monde ni dans les rues ni dans les cafés. Montceau ville morte… Ou est le temps du TSB qui drainait tant de foule ?!
    La faute a Mme le maire ? A l’incompétence des programmateurs ? N’empêche aujourd’hui on ne parle plus de notre ville et les petites communes alentours tirent bien mieux leur épingle du jeu…

  2. Très sincèrement le spectacle était de qualité. Mais comme vous j’ai trouvé que d’un point de vue numérique , le public n’était pas au rdV. C’est dommage.

  3. Les montceliens sont fauchés donc les montceliens ne sortent pas. Le coût de la vie ne cesse d’augmenter ; l’électricité, l’eau, les assurances et j’en passe…
    Taxe foncière et facture d’eau à payer avant le 15 octobre. Ma consommation d’eau et d’électricité baisse d’année en année car on se sert la ceinture à la maison mais malgré cela, les factures sont toujours plus élevées.
    Donc aller voir le TSB sans même avoir les moyens de se payer un verre car ma paye sera brûlée dès le quinze du mois, pas le cœur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *