Solidaires dénonce les tentatives d’intimidation

Communiqué de presse de l’Union syndicale Solidaires.

Venue du Président de la République
À Autun et Etang-Sur- Arroux

POUR PROTEGER
LE PLAN COM’ DU BANQUIER DE L’ELYSEE
UNE ARMEE DE CRS !

Le syndicat Solidaires, présent ce jeudi 07 février à Autun, se félicite de la présence de manifestants majoritairement des Gilets Jaunes dans la petite ville sous-préfecture de Saône et Loire malgré le déploiement spectaculaire de dizaines de fourgonnettes et d’estafettes de la maréchaussée aux ordres du maréchal des logis chef Castaner.
Des contrôles de gendarmerie sur les axes routiers menant à Autun avaient été mis en place très tôt.
Ainsi, à St Emiland 17 km avant Autun, il a fallu ouvrir coffre de voiture et dérouler les drapeaux syndicaux…
Peut-être était-ce des armes par destination ? Fort heureusement, le ridicule de la situation n’a blessé que Marianne et ses valeurs….
On aurait pu croire que les forces dites de l’ordre recherchait M. Benalla fauteur présumé de troubles avec tabassage au sol de manifestants- lors du 1er mai à Paris. Point du tout.
Les centaines de policiers déployés dans la cité éduenne visaient essentiellement à assurer le bon déroulement du plan com’ de M. Macron – venu en hélicoptère- et de son équipe.
Plan com’ élyséen placé sous la bienveillance des caméras de Télé Bouygues et autre Canal Bolloré.  A Autun, les manifestants avec les syndicats SOLIDAIRES, FO, CGT et FSU ont été parqués en matinée sur la place principale d’Autun avec impossibilité de se rendre aux abords de la sous-préfecture.
Aucun manifestant n’a cédé à l’impatience face à cette provocation policière grossière.
A Etang-Sur-Arroux, le quadrillage policier était tel que marcher dans les champs est devenu interdit.
Ainsi des Gilets Jaunes se sont vus menacés de garde à vue pour la nuit s’ils recommençaient leur randonnée champêtre. Cette pression contrevient à l’article 66 de la Constitution qui stipule : « Nul ne peut être arbitrairement détenu ».
Solidaires dénonce une nouvelle fois les tentatives d’intimidation du pouvoir sur les citoyens venus manifester leur opposition à une politique favorisant les riches. Solidaires renouvelle son appel afin de participer samedi 09 février aux mobilisations prévues par les Gilets Jaunes dans le département.

2 commentaires

  1. On atteint des sommets dans ces raisonnements émanant d’un sectarisme evident. On en a marre de ce cinéma tous les samedis. Arrêtez de vous plaindre. Les stations de skis sont pleines…. les resto idem. …..ça donne à reflechir.

    • Ca porte effectivement à réflexions!!! Les « Jeff » n’ont toujours rien compris.
      Mais votre raisonnement est à retenir: les manifestations ne dérangent pas les commerces. Je vous site « Les stations de skis sont pleines…. les resto idem. ….. » Donc les médiats de Bolloré vous manipule 🙂

      Dans cette optique il faut continuer, et encore plus fort, contre cette répression politique!

      Bien-sur cela va déranger votre petit confort de consommation outrancière du Samedi… votre nouveau téléphone, votre cadi de supermarché qui déborde, la nouvelle lampe à changer car elle ne correspond plus avec la couleur des nouveaux rideaux…
      De plus vous allez devoir patienter 15min de plus à un rond point (pour cause de manifestation) alors que votre temps c’est de l’argent à dépenser, et du coup vous allez louper la récap de BFM TV sur les GJ!

      La vie est atroce quand même, je vous l’accorde!

      Pendant ce temps des manifestants sont dehors pour défendre leurs droits et les vôtres (en passant).

      Mais comme vous dites: vous en avez marre de ce cinéma tous les samedis. Et bien ne participez pas, rester chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *