Solidaires 71 – Le soutien aux gilets jaunes

Communiqué de l’union syndicale Solidaires 71.

De qui se moque t’on ? Cachez ce gilet que je ne saurais voir !

L’union syndicale Solidaires 71 soutien le mouvement des Gilets Jaunes et appellent ses adhérents -es et sympathisants -es à rejoindre les différentes actions organisées sur le département ce samedi 19 janvier pour l’acte X et les suivants.
L’union syndicale Solidaires 71 dénonce les violences, la répression, les arrestations arbitraires pour l’exemple et les provocations policières dont sont victimes depuis plusieurs semaines toutes les personnes qui participent au mouvement des Gilets Jaunes, notamment ce samedi 12 janvier 2019 au rond point « Jeanne Rose ». Le rôle des forces de l’ordre n’est pas de réprimer par tous les moyens un mouvement social mais bien d’assurer la sécurité des personnes et des biens et de veiller au bon déroulement des manifestations et des rassemblements.
Comment les représentants de l’Etat peuvent ils expliquer la garde à vue et la mise en examen de manifestants désignés coupables uniquement par leur présence sur un rassemblement si ce n’est que de vouloir leur faire porter le chapeau à tout prix sur l’ensemble des dégradations causées non pas en raison d’une supposée violence de casseurs mais bien par les injustices et la détresse sociales dont les gouvernements successifs sont entièrement responsables ?
Le mouvement des Gilets Jaunes est avant tout pacifique et exprime la pluralité des opinions de celles et ceux qui s’en réclament et qui manifestent de façon légitime depuis 2 mois pour exprimer leur mécontentement. Il fait preuve d’un grand sang froid malgré les nombreuses provocations et les tentatives de déstabilisation quasi permanentes qu’il subit de la part des pouvoirs publics locaux jusqu’au plus haut niveau de l’Etat.
Alors de qui se moque t’on ?
Il est incompréhensible qu’aujourd’hui les représentants de l’Etat, les représentants des forces de l’ordre dans le département de Saône et Loire refusent d’autoriser les manifestations qui sont régulièrement déposées auprès des autorités compétentes alors qu’il s’agissait d’une demande de leurs parts !
A la veille de l’acte X, cachez ce gilet que je ne saurais voir !
Comprenne qui pourra si ce n’est une volonté de l’Etat d’empêcher par tous les moyens l’expression de ce mouvement, voir de le nier !
Ce n’est pas « en cachant la poussière sous le tapis » qu’on empêchera ce mouvement d’exister et de continuer, grand débat ou pas !
A bas les violences d’Etat et policières ! C’est une exigence démocratique fondamentale que le respect de la justice, soit sans quoi il n’y aura pas de paix, pas de stabilité permettant un fonctionnement viable et serein de notre société.

Fait à Chalon sur Saône, le 18 janvier 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *