Senior, mais toujours au top sur le dance-floor

Montceau, salle Bourdelle : Journée départementale de Danse de la GRS.

Le Groupement de la retraite sportive de Montceau est la puissance invitante, le club qui en fédère 9 autres, 8 du département et celui de la ville de Beaune pour l’occasion.

Il y a quelques années quand cette journée a été instituée elle réunissait environ 250 participants. Ce mercredi 2 mai ce sont 450 danseurs représentants 10 clubs qui viennent prendre du plaisir ensemble Salle Bourdelle. Soyons précis il y a au moins 85% de femmes, d’habitude dans les sections de danse il y a 2 femmes pour 1 homme, sauf que lors de ces évènements le nombre d’hommes présents baisse.

Chaque club présente entre 2 et 4 danses, mais dans le même temps tout le monde peut se joindre aux danseurs. Ce qui fait que la piste ne désemplit pas. Une coache montre les pas sur l’estrade et 100, 200 danseurs s’alignent ensuite pour des danses collectives ou des danses en couple, voir même le deux à la fois.

C’est un gros travail de préparation depuis un an. Dans chaque club les adhérents répètent depuis des mois les danses qu’ils vont présenter aujourd’hui.
Le Club organisateur, Montceau, a mis les bouchées doubles. Son comité de 17 membres travaille d’arrache-pied depuis des semaines. Pour l’occasion ils ont reçu le renfort des conjoints ce qui amène à 30 l’équipe que des bénévoles des autres sections du club portent à 50. La logistique, la buvette, la collation, cela nécessite beaucoup de bras.

Tout doit se terminer à 20h00, avec collation par club vers 17h00, visite des élus avant inauguration de l’exposition sur mai 68 dans la galerie au-dessus. Mais 30 danses au minimum ça vous prend son temps.

Yvette, Paul, Michel, Josette, Claude, Danielle et toutes les autres interviewées nous disent leur plaisir de participer à des tels évènements « vous vous rendez compte ? Nous sommes 450 dans cette salle, ça donne le frisson ».

Un magnifique après-midi dansant et chaleureux. Les Seniors sont vraiment au top sur le dance-floor.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *