Semaine de la mobilité – Le tricycle électrique fait sensation

Du 16 au 22 septembre, la communauté urbaine Creusot Montceau organise la semaine de la mobilité. Sept jours pour découvrir gratuitement les moyens mis en oeuvre pour se déplacer dans les transports urbains MonRézo sur le territoire, y compris le TER.

L’occasion aussi de découvrir, plutôt de revoir en service au cours de cette semaine, un bus entièrement électrique sur Montceau-les-Mines. Un véhicule de 52 places très silencieux évidemment qui correspond parfaitement à l’utilisation urbaine et sans pollution. Seul problème, son prix, « il est de 400 000 € » précise Jérôme Ferrucci, directeur des transports et de la mobilité à la CUCM. Sachant que le parc de la CUCM est de 18 bus, la somme à investir est assez rondelette…

Autre découverte ce samedi matin sur le marché de Montceau, la présence d’un nouvel engin qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des personnes âgées qui n’ont pas toujours la possibilité de se déplacer quand bon leur semble, ne serait-ce venir au marché. Dans un proche avenir, la CUCM pourrait mettre en location dans les maisons de retraite et les EHPAD, un tricycle électrique. « Pour l’instant, nous le testons » rapporte Daniel Meunier, premier vice-président de la CUCM chargé des transports mais également des finances.

Le coût d’un tel engin est entre 6000 à 7000 €. Sur le parking de la Capitainerie, le tricycle a suscité un grand intérêt. L’essayer, c’est l’adopter ! C’est sans doute aller un peu vite en besogne mais l’idée est lancée. Il est destiné aux personnes peu mobiles et en fauteuil roulant. Le tricycle s’adapte.

Voici donc un moyen de locomotion supplémentaire exemplaire.

Jean Bernard

5 commentaires

  1. Nous à Sanvignes on aimerait avoir tout simplement des bus ,électrique ou pas .
    Quand au tricycle électrique , imaginez quelqu’un qui ne connait pas le code de la route et les « peurs » qu’il va se prendre en roulant en pleine ville !

    • Ne pourrait il pas apprendre ?

      • Apprendre pourquoi pas mais peut être à leur risque et péril .

        Vous imaginez certaines personne âgés conduisant ces engins sous la neige,la pluie etc….
        Vivie à raison dans son commentaire mais il n’y a pas que les personnes âgés qui n’ont pas de moyen de locomotion , les jeunes sans permis également .

  2. Il me semble que il y a quelques années, pas très longtemps… Qu un Pretibus passait à la Sablière pour les personnes n’ ayant pas de moyen de transport, ni d ailleurs de moyens financiers. Ce petit bus venait sur commande de la personne, et devant le domicile, cela sur simple appel 📞 de celle ci. Puis il a été supprimé… Alors que ce quartier est vieillissant et que ce moyen pouvait rendre service pour des petites courses ou des rdv médicaux. Semaine de la Mobilisations dite vous ! Ok alors ce service ne pourrait il pas être de nouveau mis en place.. 🚌 ? Et de façon Pérenne ! Pensez aux personnes seules qui ne conduisent pas, non pas d enfants près d elles, et dont le point arrêt de bus est éloigné. Merci de pouvoir AGIR pour elles et eux, à remettre un tel service en place ou similaire.

  3. Bonjour Jeff, mille fois raisons à vous de signaler aussi que pour les jeunes c est compliqué aussi. Méa Culpa de ma part… 👍
    Et d ailleurs cela aussi pourrait s ‘ inclure dans cette semaine de la mobilité, un coup de pouce pour leur MOBILITÉ soit réfléchi… Un vrai COUP DE POUCE !
    Solidairement à tous.
    Certaines Villes ont crées des appels d ‘offres pour des mutuelles santé moins chères, ne pourrait ‘ on pas faire de même avec les assurances jeunes conducteurs ? 💡

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *