Sanvignes – Un monde à part et même au-delà

« Nous partons du postulat, aussi incroyable soit-il aux yeux des purs matérialistes rationalistes, que la mort n’existe pas, du moins pas en tant que telle, à savoir synonyme de fin inexorable de la conscience… » peut-on lire sur le site de l’association les deux mondes.

L’association propose deux rendez-vous le samedi 13 avril 2019 au centre d’accueil, rue Jean Prost à Sanvignes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *