Sanvignes – Michel Lacroix très entouré pour son dernier voyage

Note de la rédaction – La famille de Michel Lacroix n’a apprécié que nous publions des photos des obsèques, celles avec le cercueil. Donc nous les retirons.



« Samedi, j’ai attendu et tu n’est pas venu ». Roger Joly prend la parole dans l’église de Sanvignes ce jeudi 7 juillet 2022. A côté de lui, repose son ami, son vieil ami Michel Lacroix emporté brutalement à 64 ans.

Ce samedi, il ne viendra pas, il ne viendra plus. « On en a fait des projets, fêter mes 100 ans » se souvient Roger Joly avant de lui dire, « au revoir mon ami ». Ils devaient fêter dignement les 100 ans « du » Roger, « on ira à Lyon faire un bon gueuleton » lui avait promis Michel Lacroix le jour de ses 94 ans en mai 2019 au restaurant des Chavannes.

Michel ne sera pas là. La vie en a décidé autrement. Trop injuste, trop tôt.

Devant le cercueil, son épouse Mireille, son fils Gaël, sa belle-fille, ses petits-enfants et sa famille sont venus lui rendre un dernier hommage. « Votre peine, nous ne pouvons pas vraiment la partager, nous voulons être près de vous dans cette épreuve » dit  le diacre, Patrice Réty dans un silence qui témoigne d’une très profonde tristesse.

Tous les amis de Michel Lacroix sont là, venus l’accompagner pour son dernier voyage. Chacun a en mémoire un souvenir de celui qui a fait du restaurant des Chavannes, un lieu emblématique. Car il voulait après ses années passées à conduire un poids lourd, ouvrir un bistrot.

Il l’a fait et avec quel bonheur. Cet homme au grand coeur n’avait pas son pareil pour détendre l’atmosphère. « Rieur, blagueur, Michel a été un bon vivant, un amoureux de la vie » témoigne Marjorie, sa belle-fille.

Sur les bords du canal du Centre, entre Montceau et Saint-Vallier, au restaurant des Chavannes, les rires se sont tuent. Les larmes de chagrin mettront du temps avant de s’assécher.

Personne n’oubliera le restaurateur des Chavannes.

J.B.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.