Sanvignes – Les incivilités se multiplient sur la commune

Sanvignes traverse un mois d’octobre loin d’être rose. Comme d’autres communes du Bassin minier, elle est touchée par des incivilités dont on ne comprend pas véritablement les causes.

Pourquoi crever huit pneus sur huit voitures stationnées devant le complexe sportif ? Pourquoi incendier des containers la semaine suivante (du même genre de ceux incendiés rue d’Autun à Montceau la semaine dernière) ? Pourquoi s’en prendre au rond point du Petit train où à deux reprises, dans la soirée, samedi et dimanche, un incendie s’est déclaré dans le massif de végétaux ?

Un feu qui a pris à proximité de la stèle en mémoire à André Proudhon et au lieutenant Guy, morts pour la France. « Ces jeunes n’ont aucun respect » rapportaient les riverains du quartier très inquiets des événements. « Même chez nous on ne se sent plus en sécurité » assurait une habitante.

Ce matin, les employés des services techniques de Sanvignes procédaient au nettoyage de la place, la rendre plus convenable aux yeux des Sanvignards.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. je pense que ces personnes doivent s ennuyer chez eux , il faudrait leur trouver une occupation….

  2. Toujours pareil comme dans toute les communes

  3. Les autorités ne font rien ? Il va arriver un drame…
    A un moment donné, ces énergumènes vont se retrouver par hasard face à quelqu’un qui ne prendra pas le risque de les laisser prendre le dessus et foncera dans le tas…

    Pire, certains pères de famille vont finir par sortir la nuit et faire le boulot…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *