Sanvignes – Handibasket, une leçon de vie pour les valides

C’est une expérience enrichissante que celle de jouer au basket en fauteuil roulant parmi de vrais joueurs handicapés. Cette idée est venue d’étudiants en troisième année de formation en soins infirmiers à l’institut de Montceau-les-Mines. Dans le cadre de leur unité optionnelle, ils devaient réaliser un projet. D’abord, le gymnase de Sanvignes leur a ouvert ses portes. Ensuite les étudiants ou plutôt les étudiantes (5 filles pour 2 garçons) ont invité deux clubs de basket handisport, l’Elan Chalon et Le Breuil et toutes les personnes « valides qui désiraient rencontrer des joueurs handicapés » expliquaient ce samedi après-midi, les organisateurs.

Les rencontrer et partager un match de basket en fauteuil roulant. Jonathan est l’un d’eux. « C’est très physique, il y a beaucoup de vitesse, de mouvements et c’est avant tout un travail d’équipe. Dans un fauteuil, nous sommes tous les mêmes » rapportait-il après son match, apparemment éprouvé par l’effort.

Cette journée de handibasket avait également pour but de récolter des fonds pour le club handibasket du Breuil. « Un fauteuil coûte de 2 à 3000€ et sans être le nec plus ultra » expliquait l’une des étudiantes.

Une belle manière de venir en aide aux personnes qui en ont besoin.

J.B.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.