•  

Sanvignes – Fermeture de la Caisse d’Epargne : déshabiller Pierre pour habiller Paul…

D’après les informations communiquées par la mairie de Sanvignes sur la fermeture au 30 avril prochain du bureau de la Caisse d’Epargne, le distributeur automatique restera en fonction jusqu’à fin septembre. C’est le geste qui compte.

Voici la première réponse qu’a apporté le directeur de la Caisse d’ Epargne au maire Jean-Claude Lagrange à ses questionnements.

Il ne restera aux Sanvignards que le DAB du Crédit Agricole, sachant que la plupart des banques appliquent de nombreux frais bancaires dont des frais de retrait par carte bancaire à un autre distributeur. (1€ à partir du 4ème retrait pour la Caisse d’Epargne)… C’est la double peine. Dans la finance, aucun profit est à négliger.

La deuxième réponse a été la confirmation que  tous les clients de l’agence de Sanvignes avaient le choix de  leur agence de destination.

Sachant que l’agence de Sanvignes les Mines  gérait environ 1100 comptes, le maire se demande pourquoi avoir choisi l’agence du Bois-du-Verne ? Etait-elle fragilisée ? Manquait-elle de clients ? Est-elle en capacité de gérer plus de 1000 comptes supplémentaires ? Pourquoi ne pas avoir fait l’inverse ? C’est déshabiller Pierre pour habiller Paul !

Autant d’interrogations qui ne trouvent aucune réponse. « Les dirigeants de la Caisse d’Epargne s’enferment dans le silence sous couvert de confinement ! » s’indigne la municipalité pour qui la pilule ne passe pas.

La mairie de Sanvignes appelle toujours les clients de l’Ecureuil à transférer leurs mails de refus de fermeture de la Caisse d’Epargne de Sanvignes à sanvignes@mairie-sanvignes.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *