Santé – « Votre attitude est irrespectueuse et indigne »

Voici le courrier envoyé à monsieur Pribile, directeur de l’ARS (agence régionale se santé) par la coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternité de proximité. Le 18 mai dernier, le directeur devait rencontré la coordination à Dijon, mais il n’était pas là.

à Monsieur PRIBILE responsable de l’ARS de Bourgogne Franche Comté

Monsieur,
Notre rendez-vous collectif du 18 mai 2018, organisé en concertation et accord avec vos services, n’a pu avoir lieu du seul fait de votre désinvolture à notre égard. En effet, vous n’avez pas jugé utile de prévenir qui que ce soit de votre absence ce jour là. Nous en avons été informés en nous installant dans la salle de réunion, ce qui est particulièrement scandaleux pour les centaines de délégués (élus de la République, personnels soignants, représentants de la société civile, citoyens…) venus à Dijon nous assister.
Je prends acte de votre refus ce jour là de recevoir personnellement les représentants des territoires de santé en région venus à votre rencontre.
Au nom de toutes les délégations présentes devant vos locaux de Dijon le 18 mai (liste ci-dessous) que vous ne pouvez ignorer, et en tant que président régional de la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité, association agréée par le Ministère de la santé, je tiens à vous signifier la plus ferme condamnation du déni de démocratie auquel vous vous êtes livré. Cette attitude est irrespectueuse à notre égard et indigne d’un représentant de la puissance publique enclin à la concertation.

Nous vous demandons instamment qu’une nouvelle rencontre, en votre présence et celle de tous les collectifs qui luttent pour une santé de qualité accessible pour toutes et tous, à tout moment et partout dans nos territoires, nous soit proposée. Il en va de la crédibilité du service public et du nécessaire dialogue social local.
Nous comptons sur votre engagement, et espérons qu’il soit comme le nôtre, totalement convaincu de l’aspect essentiel et incontournable de la santé de proximité.
Lure le 22 mai 2018.
Pour l’ensemble des collectifs et pour la Coordination nationale, Michel ANTONY
Liste des mouvements représentés : collectifs d’Autun, Auxerre, Besançon, Clamecy et le Nivernais, Château Chinon, Decize, Dijon la Chartreuse et autres, Dole, Haute Côte d’Or (Châtillon sur Seine, Montbard, Vitteaux, Alise Sainte Reine et Saulieu), Jura Sud (Lons le Saunier, Champagnole, Arinthod), Gray, Lure, Luxeuil, Montceau les Mines, Saint Claude, Tonnerre…
avec l’appui, entre autres soutiens, de la CGT, de la CFDT, de Sud, de l’AMUF, du PCF, du PS, de la France Insoumise, d’EELV… et de collectifs d’élus, de l’AMR…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *