Saint-Vallier – Une classe de primaire fermée pour un cas de covid

Même si le département de Saône-et-Loire est plus épargné que d’autres, il arrive néanmoins que des classes ferment temporairement pour un cas de covid-19.

C’est précisément le cas à l’école primaire Irène et Frédéric Joliot-Curie à Saint-Vallier où une enfant a été détectée positive au covid-19 ce lundi.

« Il s’agit d’une classe de CE1 » précise-t-on à la direction des services départementaux de l’éducation nationale à Mâcon.

Aussitôt, l’ensemble des élèves de la classe a été prié de se mettre en quatorzaine de sept jours.

« C’est l’ARS qui pilote l’opération et qui a informé les parents » précise encore la DSDEN. Sauf qu’un parent d’élève n’a jamais été prévenu par l’agence régionale de santé. « Nous avons été alertés lundi après la sortie de l’école par la directrice nous demandant de garder notre enfant à la maison et lui faire subir un test le plus rapidement ».

Ce parent d’élève ajoute encore : « on nous a expliqué que nous pouvions envoyer frères et soeurs de la famille à l’école ».

Les trois autres classes de l’école IFJC poursuivent les cours normalement.

La classe de CE1 a donc été fermée. Les élèves seront de retour, si tout va bien, mardi prochain.

Jean Bernard

7 commentaires

  1. Une quatorzaine de 7 jours. Il fallait quand même y penser

  2. Si j’ai bien compris, seule la classe du cas positif est fermée.
    Donc aucun risque de contamination dans la cour de récréation à l’entrée où sortie de l’école.
    Les frères et sœurs peuvent retourner à l’école, comme ça ils pourront joyeusement propager ce virus dans d’autres classes, où pire d’autres établissements collèges, lycées.
    Encore une décision bien réfléchie.
    Ensuite nos politiques diront que les français n’appliquent pas les gestes barrières et sont immatures.
    Pourquoi ne pas mettre les amendes pour les masques à 300 euros !!!!!!!
    Y a encore du boulot pour éliminer ce virus .

    • Ce n’est pas tous à fait cela. Tous les enfants de la classes sont considérés comme cas contact. Ils sont ou seront tester et s’il sont positifs leurs proches seront en quarantaine et considérés comme cas contact et ainsi de suite. C’est comme cela que l’ars détermine les foyers de contamination ou cluster. Et c’est aussi pour cela que c’est important que l’on puisse tester rapidement les cas contact.

      • Oui, ça c’est en théorie…
        Mais comme les délais s’allongent dans les laboratoires, il devient difficile de se faire tester rapidement.
        Cette absence de réactivité compromet le processus…

  3. Avec un protocole soit disant tres stricte demande des tas de chose au enfants et au parents ( porte du masque, lavage des mains, et les 1,5m de distance etc… je comprend et nos enfants aussi) tout ca pour en suite demander au enfants pendant un cours de sport de ce tenir la mains elle l’ai où la distance

  4. Sauf que, voici la réalité médicale concernant les enfants :
    https://www.sfpediatrie.com/actualites/covid-19-transmission-milieux-scolaires-donnees-rassurantes-lecdc
    la source provenant de la « Société Française de Pédiatrie » devrait être suffisamment légitime, n’est-ce pas?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *