Saint-Vallier – Quand l’actualité fait de l’ombre au téléthon

D’une année à l’autre, les manifestations organisées dans la cadre du téléthon sous l’égide de l’OMVAC (office municipal de la vie associative et culturelle) se ressemblent. « On retrouve toujours les mêmes associations » regrette le secrétaire, Michel Tramoy au cours d’une soirée dédiée aux remerciements. « Si toutes les associations s’y mettaient » ajoute-t-il.

Evidemment, ce ne sont pas 4186.62 € qui seraient récoltés pour l’AFM mais bien davantage. « Il n’y a pas besoin de faire des choses extraordinaires. Le club féminin, un mercredi après-midi, avec son loto a réuni 544 € » précise encore le secrétaire. « Il est difficile de mobiliser les associations sur Saint-Vallier » même pour le téléthon. « Mais nous pouvons nous applaudir car c’est quand même une satisfaction ».

Les propos de Christian Tramoy dépassent alors le cadre local. « C’est aussi un point noir au niveau national avec 75 M€ de promesse de dons contre 90 M€ l’an dernier ». Il va même encore plus loin quand il évoque l’ISF, « sa suppression par Macron ne favorise plus les dons des plus riches par des mesures fiscales ».

Sans compter aussi et c’est sans doute un réflexe de militant syndical, « c’est quand même dommage que nous soyons obligés de faire appel à la solidarité avec le téléthon alors que nous payons des impôts, même beaucoup ».

Associations, commerçants et l’OMVAC sont d’ores et déjà partants pour le téléthon 2019.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Pour participer, il faut prendre la carte au parti ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *