Saint-Vallier – Du piano avec l’ardeur du poète

Une audition de l’école de musique n’a rien d’extravagant, les élèves défilent les uns après les autres sans forcément y prendre du plaisir. Alors pour la classe piano de Laurent Terrenoire, l’idée a été de conjuguer le printemps des poètes sur le thème de l’ardeur avec l’audition.

De la musique mais aussi des lectures par Jean-Jacques Dazy, responsable du pôle culture à l’ECLA à Saint-Vallier. La salle d’exposition du centre culturel se prêtait tout à fait à ce genre d’exercice.

Les élèves pianistes _ une violoniste également _ ont interprété des œuvres de Beethoven, Alexandre Desplat, Kensuke Ushio, entrecoupées de lectures en rapport avec la musique proposée. Et qui mieux que Laurent Terrenoire pouvait donner le la avec L’ardeur de François Couperin.

Un bel amalgame pianistique et poétique. La musique n’est-elle pas une poésie de notes et la poésie une harmonie de mots. Le tout défendu avec ardeur, bien évidemment.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *