Saint-Vallier – « On ne badine pas avec la mémoire de nos défunts »

Communiqué de la Gauche de proximité de Saint-Vallier.

Une fois de plus, l’image de notre commune est mise à mal!
Déjà l’an passé, nous avions signalé cette problématique qu’est le non entretien de nos cimetières.
Le problème n’est apparemment toujours pas résolu cet été 2022.
Pourquoi???
Les dates de congé des agents seraient-elles connues au dernier moment?
Il n’y a aucun élu en charge des cimetières de la ville?
La ville emploie des vacataires, jeunes étudiants par exemple ?
Elle communique son besoin de vacataires suffisamment tôt dans l’année?
Alors pour nous, élus et citoyens vigilants de la gauche de proximité, une chose est sûre : On ne badine pas avec la mémoire de nos défunts!
« La décence dans les cimetières est soumise au pouvoir de police du maire »
L. 2212-2 et L.2213-9 du CGCT ( Code général des Collectivités Territoriales)
Le maire est assisté d’un DGS ( Directeur Général des Services) et d’une élue en charge de nos deux cimetières.
Alors, que font ces deux personnes?
La direction du personnel doit se poser les bonnes questions, et se remettre en cause.
Quand à l’élue en charge de la gestion des cimetières, a-t-elle réellement la mesure de ses responsabilités?
En ce qui concerne « je fais le nécessaire avec le personnel qu’on a », laisse supposer qu’il y a un problème récurent de personnel : pourquoi si peu de personnes souhaitent venir travailler à St- Vallier ? Pourquoi les agents compétents partent-ils dans
les communes environnantes??? A méditer.
Anticiper les congés annuels serait peut-être un bon début!
Une chose est sûre : les cimetières doivent être propres, et il est inutile de chercher à se dégager de ses responsabilités en montrant du doigt les communes voisines !

5 commentaires :

  1. C’est honteux ! Le tout écologique ne doit pas être une prise en otage ou un prétexte à la fainéantise ! Je suis curieux de savoir le nombre de fonctionnaires qui travaillent pour la commune et la proportion des salaires que ça pèse sur le budget ? Bientôt ça va être aux familles de repeindre les grilles du cimetière et maçonner les murs ! Les citoyens payent des impôts et des taxes (très élevées en France) pour que ce genres de choses n’arrivent pas, si vous voulez que les gens travaillent à votre place supprimez des taxes !

  2. je remarque que ou l on trouve le plus de friches ce sont des tombes abandonnées ou alors ou personne ne vient jamais ;enlevez l herbe devant sa maison ou autours d une tombe quel exploit !!!!! le monde n est pas courageux (…)

    • Bien d’accord avec vous Filou. Moi je desherbe la tombe de mes ayeux, je leur dois bien ça après ce qu’ils ont fait pour moi. Ça me prend 10mn par mois…pas de quoi me deshonorer ou m’ereinter. Je desherbe aussi ma limite de propriété, bien que ce soit en charge de la CCM, et je n’y trouve rien d’anormal. Comme vous le dites, plus personne ne veut plus rien faire. Sous prétexte de payer des impôts (ou pas d’ailleurs, comme moitié des Français), tout nous est du. Plus de devoirs, mais que des droits. Quelle génération !! Tout est de la faute des autres…

  3. les corps font du bon engrais!!! la nature reprend ses droits. quand pourra-t-on voir des cimetières à l’américaine avec de la nature , des arbres, des herbes folles, de la pelouse???

  4. Des gens comme vous qui ont le courage de dire la réalité sur ce qui se passe aujourd’hui en prenant en exemple cet article , il en faudrait beaucoup + . Hélas ce n’est pas le cas . Comme je l’ai déjà dit . le sketch des chevaliers du fiel qui tournent en dérision les employés municipaux n’est hélas que le reflet de la réalité. Et que dire des élus qui gèrent tous ces employés? Tout le monde sait qu’il y a un problème à ce niveau là. Savez vous combien font d’heures hebdomadaires ces employés ? Et quelle charge de travail la ville ou la commune leur impose ? Je ne parle même tu taux d’absence dus aux arrêts maladie . Et avec quel argent tout celà est financé? Question a deux balles .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.