Saint-Vallier – Le double appel du 18 juin de Denis Beaudot

Communiqué de Denis Beaudot, tête de liste Saint-Vallier, un nouveau Souffle, une nouvelle Ère, aux élections municipales.

COMMEMORATION

HOMMAGE AU GENERAL DE GAULLE

Déjà 80 ans que le Général De Gaulle ce grand rebelle, a lancé l’appel du 18 juin 1940 depuis Londres, ce qui déclencha l’engagement de la résistance des Français.

Appel qui va contribuer à faire de lui un symbole de l’esprit de résistance et de « l’honneur, de la raison et de l’intérêt national », selon ses propres mots.

Un appel qui restaurera la République à la libération, République que Pétain, investi des pleins pouvoirs, avait dissous le 10 juillet 1940.

Un appel qui trouve aujourd’hui une grande résonnance dans la crise morale et politique du pays.

Mais qu’est devenue la France que le Général aimait par-dessus tout ?

Qu’est devenu aujourd’hui l’esprit du Conseil de la Résistance ?

Qu’est-il advenu des plans de développement économiques et sociaux qui ont fait l’exemplarité de la France ?

La France des citoyens, la France des lumières et de l’universalisme. L’actualité nous montre des individus, près de nous à Dijon, se livrant à des actes d’une grande violence sur fond de trafic de stupéfiants et de communautarisme. Elle est faite aussi de débordements lors de manifestations de part et d’autre.

Il est donc bon de rappeler ce qu’est la République, ses principes et rendre un hommage à Celui qui, en 1940, les a le plus incarnés.

Réapprenons à aimer la France. Retrouvons ses valeurs qui font notre unité qui sont celles de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

Aujourd’hui, aimer la France dans toute sa dimension gaullienne, c’est à nouveau résister.

Il s’agit d’unir urgemment nos forces de l’intérieur, au-delà de tout clivage, pour l’intérêt du pays et de la patrie afin de restaurer ce qui fut notre grandeur, en oeuvrant pour le Fabriqué en France et avec patriotisme dans tous les domaines.

Denis Beaudot « Saint-Vallier, un nouveau Souffle, une nouvelle Ère »

En ce jour, j’ai une pensée toute particulière pour mon ami Éric Dubreuil et ses enfants cet Homme engagé et au service des plus démunis qui fut président de l’Amicale Gaulliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.