Saint-Vallier – La transformation de la résidence des Tilleuls

Ils étaient attendus ces travaux à la résidence des Tilleuls à Saint-Vallier. Une rénovation complète qui débute de 9 juillet prochain pour s’achever en septembre 2020.

« Ah quand même ! » a-t-on entendu ce vendredi après-midi à la résidence des Tilleuls à Saint-Vallier quand le maire a annoncé la date du début des travaux de rénovation. Ce sera le 9 juillet 2018.

Quatre-vingts appartements à rénover entièrement, quatre à réaliser en plus, le haut, le bas, l’isolation, tout sera refait de A à Z dans les normes, alors depuis le temps qu’on en parlait ! Parce cette résidence des Tilleuls qui date de 1982 n’a jamais véritablement été entretenue par l’ancien propriétaire Villéo d’où l’acquisition par la ville de Saint-Vallier en 2017 pour 1.2 M€ et lancer à partir de juillet cet immense chantier dont le coût est de 3.5 M€.

Evidemment, on aurait pu « envoyer les résidents sur la Côte d’Azur » le temps des travaux comme le suggérait, amusée, une résidente et réduire encore la durée du chantier, mais il faudra se contenter d’être relogé sur place ou dans la famille pour certains.

« Nous allons procéder par une opération tiroir » débutait Christian Variot, chargé d’organiser l’ensemble des travaux. Dans un premier temps, ce sont les communs qui feront l’objet de la rénovation et permettre ainsi d’augmenter de quatre appartements le parc actuel dont un appartement témoin qui, après consultation des résidents, validera les choix.

Puis le secteur Monet aura le privilège d’ouvrir le bal et les cinq appartements seront vidés et les locataires intégreront les nouveaux appartements. Il sera fait appel à la Régie de quartier pour procéder aux déménagements. Quand Monet sera achevé (compter trois mois), les locataire reviennent et ce sera au tour de Buffet, puis Mathis, Cézanne, Picasso… Toujours sur le même principe.

Fin des travaux, logiquement en septembre 2020.

Evidemment, a un moment donné, le restaurant et les cuisines y passeront également, entre juin et septembre 2019. « Nous mettrons alors en place un service de portage à domicile » précisait Alain Philibert. Ce dernier ne manquait pas de rappeler que, « malgré le coût financier considérable, il n’y aura pas d’augmentation des loyers. Un maire ne dit jamais de mensonge » pour répondre aux inquiétudes de l’assemblée qui a noyé de questions les intervenants dont Christian Tramoy, le directeur.

Les inquiétudes étaient grandes chez les résidents pour qui, le moindre détail compte. Cette réunion d’information avait précisément pour but de lever toutes les interrogations. Ce qui a été fait.

Mais tous sont conscients que réaliser des travaux dans un site occupé n’est pas sans présenter des désagréments. C’est le prix du confort à payer mais avec toute l’attention porter sur ce projet, tout devrait bien se passer.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.