Saint-Vallier – Fête du local, de bonnes raisons d’y croire

Quand on parle de développement durable à Saint-Vallier, même le maire s’y met. Et quand il en parle, Alain Philibert ne fait pas semblant.

Samedi, en ouverture à la fête du local sous la halle Potignon, il a tenu un discours résolument écologique en l’absence de Danielle Lucien, adjoint au développement durable.

C’est donc un maire plus vert, plus écolo, plus économe, plus dans l’air du temps qui s’est exprimé pour, disait-il limiter nos déplacements, privilégier le local et la proximité, ne pas gaspiller, ne pas trop acheter pour ne pas jeter ensuite, favoriser les liens sociaux, « la fête des voisins, c’est toute l’année » ou encore, a-t-on besoin de casser, démolir ? « Voyez, ici, cet ancien gymnase, nos avons conserver l’ossature et les associations pourront s’en servir », de rappeler aussi l’opération Bimby, construire dans son jardin…

Le dire, c’est très bien, « mais le plus dur, c’est de convaincre nos concitoyens » notait le maire. « J’ai confiance, cette fête du local va nous aider à réaliser nos objectifs », concluait-il.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.