Saint-Vallier – Ecole Casanova, les beignets au goût amer

Dernier jour de classe avant les vacances ce soir et jour de fête avec le carnaval à la maternelle Danièle Casanova aux Gautherets à Saint-Vallier avec cependant des beignets au goût amer.

En effet, la nouvelle est tombée, la 4e classe est menacée de fermeture à la rentrée prochaine.

Il n’a pas fallu longtemps pour mobiliser les parents d’élèves qui en cette fin d’après-midi se sont rassemblés devant l’école maternelle et déployer des banderoles. « Nous voulons montrer que nous sommes là, que nous sommes contre la fermeture de la 4e classe » indiquent les parents.

Aujourd’hui,  ce n’est qu’une prévision et quand bien même les effectifs à ce jour de 78 enfants, montent selon les prévisions à 83 à la rentrée prochaine, il n’est pas évident que cela suffise pour enrayer la décision finale.

Sur place, le maire Alain Philibert, est venu assurer de son soutien les enseignantes et les  parents. « J’ai déjà écrit au DASEN et nous avons rendez-vous avec Christophe Dumont (adjoint à l’éducation) à Mâcon le 9 mars prochain » précise-t-il.

Ici à l’école Casanova, les enfants sont accueillis dès l’âge de 2 ans. Ils sont 8 cette année et une vingtaine devrait intégrer l’école en septembre prochain.

Quand la 4e classe a été ouverte en 2012, les effectifs se montaient à 99 élèves.

Pas question de baisser les bras du côté de Casanova, pas question de voir disparaître une classe au risque de surcharger les trois autres. « On va se battre » disent les parents. Les élus sont à leurs côtés comme le sont les candidats aux élections municipales, Denis Beaudot et Samuel Brandily.

Comme quoi, avoir une cour flambant neuve n’assure pas la pérennité des effectifs.

Faites des bébés avait pourtant lancé le maire à la population aux voeux 2019.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *