Saint-Vallier – Drame aux Goujons : « Mais pourquoi tu ne les as pas séparés ? »

Suite au décès d’un homme dans la cour d’une habitation rue Titus Bartoli à Saint-Vallier après une bagarre, un individu a donc été placé en garde à vue.

Les faits se sont déroulés samedi dernier. (lire https://linformateurdebourgogne.com/saint-vallier-bagarre-aux-goujons-un-mort/).

A cette heure, il est difficile de connaître les raisons qui ont poussé deux hommes à se battre… à mort. La victime âgé de 39 ans (ou 48 ans selon les versions) était l’ex-compagnon de la femme chez qui a eu lieu la bagarre dans ce quartier des Goujons à proximité du gymnase Potignon.

Les deux hommes se sont battus dans la cour, en pleine nuit. L’ancien compagnon contre le nouveau, en quelque sorte.

Cet après-midi (lundi), un homme s’est pointé rue Titus Bartoli, il voulait parler à la femme qui lui a entrouvert une porte. Enervé, il lui a dit « mais pourquoi tu ne les as pas séparés ? »

« C’était un frère pour moi » raconte ensuite l’homme qui dit ne pas habiter ici. « Ce n’était pas de la jalousie, il venait (l’ex-compagnon) récupérer ses affaires. C’est lui qui l’a quittée ». Il nous apprend également que son ami était père d’un enfant qui vit dans le Midi, que sa mère qui habite dans le coin, est effondrée.

Pas jaloux l’ex-compagnon, mais dans le quartier des Goujons, on se souvient que cet été, à la même adresse, l’homme aujourd’hui décédé « s’est montré violent avec sa compagne ». Police et pompiers durent intervenir. Une main courante a été déposée.

Un drame, un véritable drame sans doute mêlé de violence et de jalousie. Et malheureusement, un mort.

L’homme qui a porté les coups et placé en garde à vue depuis la nuit du drame, a été mis en examen pour homicide involontaire, coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donné. Laissé libre et il est placé sous contrôle judiciaire.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *