Saint-Vallier – Cimetière : pas de concession pour l’éternité

Dans la plupart des cimetières, des tombes tombent dans l’oubli, elles ne sont plus entretenues et présentent parfois des dangers.

A Saint-Vallier, suite au conseil municipal du 2 juillet dernier, une procédure de reprise de concessions en état d’abandon va être mise en place. « Elle concerne les concessions cinquantenaires, centenaires et perpétuelles en état d’abandon » indiquait l’adjointe Marie-Hélène Henry. « Mais retrouver les héritiers, c’est très long, il faut faire des recherches ».

« Et que faites-vous des restes humains? » interrogeait Gérard Picard, conseiller de l’opposition.

« Nous les mettons dans une petite boîte avec le nom du défunt puis nous la plaçons dans l’ossuaire » répondait le maire Alain Philibert,  » au frais de la commune ».

La procédure pour retrouver les héritiers se fait par voie d’affichage à l’entrée du cimetière et avec une plaque déposée sur la tombe. « Au bout de trois ans, nous pouvons engager la procédure de reprise » expliquait Marie-Hélène Henry.

J.B.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *