Saint-Vallier – Bernadette et Guy prolongent leurs années bonheur

« Si c’est pas toi, j’viens pas ». Guy Badet, ne plaisantait pas. Alors Denis Beaudot s’est exécuté. Il n’a pas hésité une seconde d’ailleurs. En tant que conseiller municipal à Saint-Vallier, il a répondu favorablement et avec un immense plaisir à la demande de Guy Badet.

Ce samedi après-midi, en salle des mariages à Saint-Vallier, Guy Badet et Bernadette Ducarouge ont renouvelé leurs voeurs de mariage, cinquante ans après.

Ils se sont mariés le 15 mars 1969 à l’hôtel de ville de Montceau-les-Mines où ils demeuraient à l’époque. Guy était monteur en mécanique et Bernadette, bonnetière.

L’histoire pourrait s’arrêter-là. Un couple qui fête ses noces d’or ce qui, aujourd’hui, devient une performance. Toutefois, Guy Badet et Denis Beaudot ont un lien tout particulier, un lien très fort qui les unis quand Guy avait 14 ans.

Guy est arrivé à la ferme des parents de Denis Beaudot qui l’ont pris sous son aile. Guy et Denis ont grandi ensemble. Alors devant le couple, face à la famille, aux amis, le conseiller municipal a presque fondu en larmes quand il a déclaré : « Guy, c’est mon frère ».  D’ailleurs, c’est accompagné de Marie, la maman de Denis, qu’il a fait son entrée en salle des mariages.

Cinquante ans après, Bernadette et Guy sont toujours amoureux. Ils aiment blaguer, ils adorent rigoler, même se chambrer avec tendresse et humour. Bernadette prend la parole et s’adresse à son amour : « Je t’aime encore plus fort qu’il y a cinquante ans » lui dit-elle. L’un et l’autre contiennent leurs émotions mais au fond d’eux-mêmes, leur coeur bat plus vite. Il chavire de bonheur.

Leurs quatre enfants, que des garçons, Jocelyn, Hervé, Bertrand et Julien sont les témoins du « remariage » de leurs parents. Très joueurs également, ils iront jusqu’à faire croire qu’ils ont perdu les alliances.

Avec ou sans alliances, leur vie commune est un long fleuve tranquille, un fleuve paisible. Effectivement, ils coulent toujours des jours heureux.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Merci Denis de nous avoir rappelé les valeurs fondamentales qui unissent les individus. Rires et amour semblent être le secret de réussite de Bernadette et Guy.
    Je ne connais pas ce couple remarquable qui mérite d’être remarqué, mais je leur souhaite encore de nombreuses années de bonheur.
    Bravo pour cette longévité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *