Saint-Rémy – (actualisé à 18h30) Accident d’un camion transportant des matières dangereuses

Photo illustration.

Communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire.

18h30 – Une société de l’Ain spécialisée dans le transport de produits chimiques a été réquisitionnée par le préfet pour récupérer les fûts.

Les opérations de dépotage sont finalisées. La société a récupéré les trois containers contenant des produits corrosifs tombés sur la chaussée et pompé le produit qui s’était échappé du fût.

 

Douze puits de captage avoisinants (champ des Pasquiers) avaient été mis à l’arrêt afin d’effectuer les mesures et vérifications nécessaires. Le pompage a été repris pour 9 puits de captage. La reprise pour les trois derniers s’effectuera à compter de demain, lundi 17 octobre.

 

A hauteur du giratoire du Moulin de Droux, la circulation sera rétablie et redeviendra à la normale à compter de ce dimanche 17 octobre à 18h30.

 

Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire a levé le centre opérationnel départemental activé ce matin en préfecture.



Un accident s’est produit ce dimanche 17 octobre matin 05h20 à Saint-Rémy au carrefour de Droux.

 

Un camion transportant des matières dangereuses (17 containers de 1000 litres de trois produits chimiques différents) est entré en collision avec une voiture. Un blessé léger a été transporté au centre hospitalier de Chalon-sur-Saône mais pas a pu regagner son domicile.

Trois containers contenant des produits corrosifs sont tombés sur la chaussée. Une partie du contenu s’est échappée (1200 litres) et les reconnaissances sont en cours pour évaluer l’impact sur l’environnement.

 

65 Sapeurs-pompiers se sont rendus immédiatement sur place avec 15 véhicules. A cette heure, une trentaine de sapeurs pompiers sont encore sur le lieu de l’accident.

Le risque d’explosion est écarté.

 

Un périmètre de sécurité a été défini par la police nationale autour de l’accident.

13h – Dans le sens Est / Ouest, la circulation entre les routes RD673 et RN80 est rétablie.

 

1200 litres d’un produit corrosif se sont échappés d’un fût, une partie en direction du cours d’eau La Corne.

 

Les premières analyses indiquent une nette dilution du produit dans l’eau.

 

Les puits de captage avoisinants (champ des Pasquiers) vont toutefois être mis à l’arrêt afin d’effectuer les mesures et vérifications nécessaires.

 

Aucune rupture d’alimentation en eau potable n’est toutefois à craindre dans le secteur, les réserves d’eau étant suffisantes au sein de l’installation.

 

Par mesures de précaution, il est recommandé, pour les 24 heures qui viennent :

 

– aux propriétaires de puits privés de ne pas utiliser l’eau pompée, que ce soit pour la consommation directe ou le lavage des fruits et légumes ;

 

– aux pêcheurs qui pratiquent dans La Corne et sa confluence avec la Saône de ne pas se livrer à cette activité.

 

Une société de l’Ain spécialisée dans le transport de produits chimiques a été réquisitionnée par le préfet pour récupérer les fûts.

 

Les opérations sont appelées à durer toute la journée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.