Rozelay – Les écoliers de Pasteur sont un puits de mémoire

La mémoire, l’art de rappeler et conserver les expériences du passé. A l’école Pasteur à Rozelay, à cheval sur Ciry-le-Noble et Perrecy-les-Forges, trois classes de cours élémentaire se sont engagés sur les pentes de l’histoire de ce quartier comme les mineurs descendaient au fond du puits. Il en reste une trace profonde.

Cette trace, les écoliers l’ont figée dans leur mémoire et sur des tableaux d’une exposition. Ils l’ont présentée ce vendredi à la sortie de l’école, fiers de leur travail de mémoire, fiers de s’entendre dire, notamment par madame le maire de Ciry-le-Noble, Renée Saunier, « je suis épatée par votre travail ». Elle ajoute : « Il est toujours positif de valoriser le travail des enfants ».

Un travail qui n’est pas passé inaperçu auprès des délégués départementaux de l’éducation nationale et notamment d’Odette Lepetit, de l’Union départemental. Chaque année ils remettent le prix Racouchot, du nom d’un instituteur de l’Autunois qui avec son épouse, pendant vingt ans, ont apporté les mêmes techniques et le même savoir aux écoliers de la campagne qu’à ceux des villes. Louis Racouchot est devenu DDEN et, en sa mémoire a été créé le prix Racouchot, le prix de la citoyenneté qui « récompense les petites écoles rurales » précise Roger Bolletot, DDEN du secteur de Génelard.

Les écoliers de Pasteur ont remporté ce prix. Rozelay, leur quartier, cité minière, raconte une histoire. Ils l’ont mis en lumière rappelant, entre autres, ces mineurs quêteurs bénévoles pour construire la chapelle de Rozelay dans les années 50, toujours debout aujourd’hui. Cette histoire, des écoliers l’ont contée en public. « Vous avez des maîtres et des maîtresses comme Racouchot, c’est-à-dire faire de vous de citoyens éclairés » souligne Josette Pallot, présidente de la commission Racouchot.

Ce devoir de mémoire est une oeuvre collective qui « a permis de raconter une page de notre histoire, aux enfants de voir autour d’eux, de se rappeler et aussi de se souvenir » commente Antoine Jeantet, directeur de l’école Pasteur.

Une exposition qui va vivre à Perrecy-les-Forges, à la bibliothèque de Ciry et, enfin, à la Briqueterie cet été. Juste récompense.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.