Rétraités CGT – Paris pour les retraites, Montceau pour l’hôpital

Photo archives.

Communiqué de la CGT retraités multiPro du bassin montcellien.

2 décembre : manifestation pour une retraite décente

Un bus complet partira de Montceau avec des retraité·es qui manifesteront à Paris le jeudi 2 décembre pour exiger une
augmentation des pensions et de meilleures conditions de vie.
Les retraité·es veulent faire entendre leur difficulté à vivre. La question des pensions revient dans toutes les conversations avec les retraité·es. Même ceux qui arrivaient à s’en sortir avant se retrouvent souvent aujourd’hui avec deux générations encore à charge : leurs enfants qui ne sont pas encore indépendants financièrement et leurs parents âgés dépendants.
Le 1er octobre, ils étaient des dizaines de milliers de retraité·es mobilisé·es pour dire l’urgence de mesures gouvernementales les concernant.
Dans 164 rassemblements ou manifestations, ils ont exprimé la difficulté de vivre avec des pensions bloquées alors que les prix flambent. En un an, les prix ont augmenté de 1,9 % alors que les retraites de base n’ont augmenté que de 0,4 % et les complémentaires de 1 %.
Depuis 2014, les retraité·es ont perdu entre 10 et 12 % de pouvoir d’achat, soit un mois de pension par an. La CGT demande que le montant des retraites et des pensions soit proportionnel à l’évolution du salaire moyen. Aucune retraite ne devrait être inférieure au SMIC.
Afin de ne plus devoir renoncer à se soigner faute de moyens, les retraité·es demandent également une refonte du système de santé actuel, accessible à tous. Contre l’isolement, ils défendent aussi des services publics accessibles à tous.

4 décembre à l’appel du CODEF
manifestons pour sauver notre Hôpital
10h Esplanade de la Mairie à Montceau les Mines.

Nous Retraité·es, nous sommes les premier·ères touché·es par ce désastre à 3 branches : la désertification médicale ; le coût des soins ; l’éloignement des structures hospitalières. « Ils veulent nous faire mourir avant l’heure… »
La santé n’est pas une marchandise, l’hôpital n’est pas une entreprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.