Rencontre – Dominique Uliczny, le Chopin du click’n collect polonais, une belle partition

Dominique Uliczny entouré de Sandrine et Cédric.

Uliczny aussi facile à prononcer que Dupont. Dit avec l’accent, Uliczny, c’est le parfum de Pologne qui embaume et ici, dans le Bassin minier, il est bien présent.

Dominique Uliczny _ comme ça se prononce _ est originaire des Gautherets à Saint-Vallier. Et la Pologne, sa terre de coeur, il en parle tous les jours. Tous les jours ou presque, il est en contact avec ses fournisseurs. Car il y a peu, le 17 septembre, il a ouvert un site www.tdp-gourmet.com qui veut dire en langage courant, trésors de Pologne. Les meilleurs produits polonais qu’il a lui-même goûté et sélectionné sont en vente sur le site. C’est le click’n collect version polonaise.

Comme Chopin, le Valloirien est expert de ses doigts sur le clavier, celui de l’ordinateur. Dominique Uliczny en joue avec facilité mais sa grande spécialité, même s’il les apprécie ne sont pas la krakowska et le kulski na parze, mais les chiffres.

Il a en poche un master 2 d’ingénierie financière. « C’est la gestion qui me plaît » dit-il. Alors il a travaillé dans une banque avant d’occuper le poste de manager adjoint dans une grande surface. C’est loin de la Pologne, alors la Pologne est venue à lui quand il a eu l’idée de vendre déjà sur internet de l’artisanat _ tresorsdepologne.com.

A cette époque, « je fonctionnais avec la boutique Les Délices de Pologne, place Beaubernard à Montceau ». Puis, il y a deux ans, il prend un appartement rue Barbès, à proximité du bureau de tabac. « J’ai fait la connaissance de Sandrine et Cédric qui ont accepté de prendre en dépôt des produits polonais et russes ». Entre temps, la boutique Les Délices de Pologne ferme. D’un coup le Bassin minier se voyait privé de charcuterie et autres spécialités polonaises.

Une commande sur le site et cinq points de livraison

Mais faire de l’alimentaire sur internet, « c’est plus compliqué alors j’ai commencé par l’épicerie qui se conserve ». Les échos sont bons, alors Dominique Uliczny étoffe son offre. Les trésors de Pologne rutilent. On y trouve 130 référencements (apéritif, charcuterie, plats, soupes, desserts, confiseries, vodka évidemment). « Et j’augmente le choix au fur et à mesure mais il n’y aura pas plus de 3000 références ». Car « le Chopin » de l’internet privilégie la qualité. Le pâtissier polonais de Pologne, Dominique le connaît. C’est un artisan pas de l’industriel.

Le site tdp-gourmet.com est spécifique pour la Saône-et-Loire. Les gens commandes et sont livrés entre une semaine à dix jours. Il a même mis  en place des points de livraison à Paray-le-Monial, Digoin, Charolles, Etang-sur-Arroux et bien entendu à Montceau au tabac Barbès où Sadrine et Cédric apprennent le polonais comme le Bourgeois Gentilhomme faisait de la prose sans le savoir.

Mieux encore, « nous rendons service aux gens, c’est du commerce de proximité et cela permet à nos clients de découvrir aussi les produits polonais que nous proposons dans les rayons et en vitrines réfrigérées » souligne le couple.

1600 kilomètres séparent Montceau-les-Mines de la Pologne. En un clic, vous y êtes en quelques secondes.

Des ogorki kiszone à l’apéro, ça vous dit ? C’est parti !

Jean Bernard

A découvrir

http://www.tdp-gourmet.com

et

http://www.tresorsdepologne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.