Réouverture des commerces – Rush ou petite flambée ?

Les commerçants sont tous impatients de revoir leurs clients mais les clients, ce samedi 28 novembre 2020, seront-ils au rendez-vous ?

Souvenez-vous, au premier déconfinement, après 55 jours de pause forcée, les commerces rouvraient leurs portes sans que les clients se précipitent dans les rayons. A cette époque déjà, les bars et restaurants avaient connu une rallonge et ne purent rouvrir que le 2 juin. Là encore, dans les conversations, il se disait : « dès qu’ils ouvrent leurs portes, on va se payer du bon temps ».

Résultat, une fréquentation dans l’ensemble bien moyenne même si au fur et à mesure, certains établissements, recouvraient des couleurs mais rien de vraiment transcendant. La peur du virus, la crainte de se mêler à la foule en a fait réfléchir plus d’un.

Alors que nous réserve ce samedi 28 novembre où seuls, encore une fois, les commerces sont autorisés à reprendre du service ?

Evidemment, on peut penser qu’avec l’approche des fêtes de fin d’année, l’achat des cadeaux pour Noël notamment, verra les clients fondre dans les boutiques en respectant les nouvelles mesures sanitaires, c’est-à-dire 8 m2 par personne.

Pourtant, ce deuxième confinement bien que moins long, a été plus difficile à vivre que le premier et tout le monde a envie de « se lâcher ». Pas certain. Le virus a fait de nouvelles victimes et inconsciemment, les esprits sont marqués. Des malades du covid ont été emportés brutalement.

En fin de compte, personne ne sait. Entre ce que les gens disent et pensent et ce qu’ils feront, il y a toujours un fossé.

Iront ils à tâtons ou les rues commerçantes seront-elles noires de monde ?

Réponse dans quelques heures.

Jean Bernard

Arrêté_ouverture_commerces_dimanches (1)

5 commentaires :

  1. Bonjour
    Des sapins, OUI, mais où sont les lumières ?
    J’ai vu que dans les communes aux alentours, les lumières pour Noël étaient installées, sauf à Montceau-les-Mines.
    Pourquoi ?
    Peut-on m’éclairer ?
    Suis-je le seul à me poser ces questions, suis-je une lumière ?

  2. En Alsace notre Saint Nicolas peut venir, Noël ne souffre d’aucune restrictions on ne transige pas avec nos belles traditions là bas. Les décorations de Noël sont déjà bien installées. On espère que Montceau-les-Mines ne dérogera pas au beau sapin vers la mairie et les guirlandes, une année elles étaient bleues c’était vraiment beau.

  3. Chers commerçants, je vous souhaite de retrouver une clientèle, mais il faudra être réaliste. Vous vous êtes bien moqué de nous, en faisant fermer certains rayons des grandes surfaces, alors ne venez pas pleurer maintenant.
    Ceux qui ont de petits moyens et qui ne se servent qu’en grande surface, vont y retourner.
    Ceux qui ont plus de finances et qui ont internet, ont pris leurs précautions pour être sûr d’être servi avant Noël.
    Alors, qui est ce qui va venir chez vous?
    Vous n’avez pas de chance depuis 2 ans avec les manifestations, et maintenant la profession qui s’est tirée une balle dans le pied. Nous, on a découvert (merci) les avantages d’Internet.
    Mais, rassurez-vous, nous, victimes comme vous du COVID et de votre égoïsme, seront obligés d’être solidaires avec les impôts et les taxes que l’ont paye et qui serviront à vous aider.

  4. Peut-être ne suffit-il pas d’appuyer sur un bouton pour mettre les automates en marche Peut-être que les clients potentiels se sont habitués à rester chez eux
    Peut-être sont-ils un peu inquiets des lendemains

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.