Régionales – Gilles Platret et Nicolas Dupont-Aignan à Montceau, l’image d’une alliance unique

Quelle était attendue cette visite à Montceau-les-Mines. Voir Gilles Platret, candidat tête de liste du rassemblement de la Droite, du Centre et des Écologistes indépendants aux élections régionales en Bourgogne – Franche-Comté, s’afficher avec Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne et président de Debout la France a même fait se déplacer la presse nationale.

Parce que dans les sphères parisiennes, l’alliance entre les deux hommes politiques, intrigue autant qu’elle surprend toujours en Bourgogne – Franche-Comté, voire fait grincer des dents.

Ici et ailleurs, on a du mal à concevoir comment un Dupont-Aignan qui a failli être le Premier ministre de Marine Le Pen en cas de victoire aux dernières présidentielles, a scellé un accord avec l’homme fort des Républicains en BFC et maire de Chalon-sur-Saône. On navigue entre deux eaux entre la droite et la droite de la droite. « Cette alliance vient de la base avec Pascal Lepetit (Nièvre) et Lilian Noirot, conseiller régional sortant et conseiller municipal montcellien, ce sont eux qui m’ont dit d’y aller », rappelle Nicolas Dupont-Aignan au cours de la visite du refuge Jean Roche à Montceau, lieu de passage obligé pour les candidats soutenus par Lilian Noirot. Marine Le Pen a failli venir, Florian Philippot, président des Patriotes est venu.

Dupont-Aignan rejoue le RPR du 20e siècle

Alors le président de Debout la France pourrait-il être une porte d’entrée aux électeurs du Rassemblement National et permettre ainsi à Gilles Platret de ravir la Région à la socialiste Marie-Guite Dufay ? Car dans cette élection, aucune des listes en présence au premier tour n’est en mesure de l’emporter sans une fusion, un accord et/ou un report de voix le 27 juin 2021.

Le Rassemblement National ne pourra pas gagner seul, les socialistes non plus et La République en Marche encore moins. Chez Gilles Platret  la situation est fort simple, « il n’y aura pas d’accord au second tour. La liste du second tour sera la même qu’au premier ». Les alliances, le maire de Chalon est allé les chercher bien avant, « au moins, nous sommes clairs ». Dupont-Aignan avance également, « il n’y aura pas d’accord avec la REM ». Et quand on lui rappelle son alliance avec Le Pen en 2017, sans être énervé, juste agacé, le président de DFL s’appuie invariablement sur l’aura de Gilles Platret « qui défend un projet et nous voulons débarrasser la Région de la présidente socialiste. Alors nous irons chercher des électeurs qui n’appartiennent à personne. Nous refaisons le RPR du 20e siècle. Mon idée est d’élargir au maximum car on ne range pas les Français dans des cases ».

Gilles Platret et son alliance avec Nicolas Dupont-Aignan hérisse pourtant son camp des Républicains, certains le disent ouvertement comme Gérard Larcher ou encore Eric Woerth mais d’autres n’en pensent pas moins. « Je suis mieux ici qu’en PACA où nous aurions pu nous épargner des épisodes douloureux », relate la tête de liste.

Au passage (nous y reviendrons), Lilian Noirot a été désigné depuis ce mercredi 26 mai 2021, vice-président de Debout la France. Dire que tout le monde le voyait déjà chez les LR… Dupont-Aignan l’a rattrapé au vol.

Jean Bernard

 

27 commentaires

  1. J’ose espérer que le Président des LR va voir le reportage , on attend ces commentaires.
    La droite du Département et les Gaullistes vont-ils se positionner par rapport à cette alliance contre nature ?

  2. Toutes mes félicitations Lilian. Montceau les Mines a vraiment besoin de toi. Vivement les municipales.

  3. enfin une bonne nouvelle, pas s’occuper des parisiens, bien loin de nos soucis !

  4. Général nous voilà

    Bientôt en visite à Saint-Vallier Mr Beaudot ? Elle belle la droite sociale tiens!!!

  5. bonsoir, j’écris en mon nom, je n’ai jamais bien aimer les suicides politiques, là Gilles veut s’imposer et imposer le noirot avec ses idées extrêmes( on n’est pas front national par hasard), l’Histoire nous a toujours montré et c’est encore vrai aujourd’hui, que les extrêmes, les populistes, les yakafautque mènent leur pays à la dictature, pas celle où l’on rigole des flics non,non, celle où on fait militairement poser un avion commercial pour en extraire un opposant qui « tombera raid mort dans un quelconque escalier ».
    voilà maintenant si Gilles veut en plus de ses conneries nous mettre, à Montceau, les noirots et autres Thery, le Gaulliste que je suis restera debout, sera au service ce cette Ville emblème du Gaullisme de par sa décoration méritée.
    GZOV très en colère

  6. Voilà donc M. Platret qui n’hésite pas à renier le gaullisme et s’allier avec la droite extrême.
    Car oui DLF c’est la droite extrême et Nicolas Dupont Aignan n’avait pas hésité à faire allégeance à Marine le Pen en 2017.
    Les masques sont tombés et LR a franchi le Rubicon.
    L’alliance contre nature sonne le glas d’un parti en déliquescence…
    On attend désormais la réaction de la direction de LR qui devrait en toute logique exclure M. Platret.
    Allez… un peu de courage M. Jacob !

  7. Il sera impossible pour moi de voter pour cette liste.
    La gaulliste sociale que je suis ne peut pas voter pour des candidats d’extrême droite.
    A plus de 70 ans et pour la première fois je ne voterai pas pour une droite qui n’est plus la mienne.
    Une gaulliste dégoûtée.

    • Au lieu de critiquer vous devriez vous réjouir de cette alliance , si Mr Noirot a quitté le fn , réfléchissez un peu , c’est qu’il n’était pas d’accord avec eux
      On a la chance pour une fois d’avoir des personnes intègrent et qui font passer le citoyen avant la politique , on est pas dans la présidentielle , c’est une élection régionale qui peut peser au niveau national , je ne vois pas ce qui vous dérange , vous voulez le changement avec les mêmes , arrêtez de rêver

  8. La honte Monsieur Platret !

  9. Platret un gaulliste sûrement pas un ultra droite.

  10. Chers lecteurs,

    je vous trouve extrêmement critique sur cette alliance, qui pourtant me ravie.
    Je suis moi-même GAULLISTE et je vous assure que Messieurs Platret et Dupont Aignant incarnent encore le vrai Gaulliste bien plus que Madame JARROT ou bien encore Mr MACRON. Actuellement tous les politiques se revendiquent Gaulliste, comme quoi cet homme était très important dans notre pays jusqu’en 68, d’ailleurs on voit ou cela nous a mené. Actuellement, la France est un véritable bazard où l’on adule les voyous et où l’on condamne les honnêtes gens oui c’est ça la france. Alors pour une fois qu’une alliance peut mettre de l’ordre laissons faire. la région BFC a besoin d’un homme comme PLATRET.
    Je voterais sans souci pour lui et je vous invite à en faire autant.

  11. Ça m’étonne pas. Les gaullistes sont d’extrême-droite

  12. Oui Pierre Savine c’est vraiment trop la honte.
    Osez s’alier avec Noirot qui vient de chez le Pen.
    Les Lr sont devenus dingues. Ils ont oublié que le général, Pompidou Chirac et même Sarko ont toujours combattu l’extrême droite.
    Platret lui y va avec le diable mais y va le regretter.
    En tous cas pas question de voter pour lui.

    • Vous oubliez , Perrine, le S.O suivi du S.A.C, « association » longtemps protégée par le régime ?
      Comment qualifier l’action de ces gens et de ces présidents qui ont fermé les yeux jusqu’à la tuerie d’Auriol ?
      Regardez le parcours politique de nombre de « sommités » et vous conclurez peut être qu’avoir des positions dogmatiques est une erreur ?
      M. De Gaulle a fondé le RPF.
      Pour René Rémond, le RPF est, dans l’histoire du gaullisme, l’épisode le moins éloigné de « ce qu’en France on a l’habitude de qualifier de fascisme.
      Argument montrant que pour aller vers le mieux, il faut parfois passer par une phase originale ?
      D’ailleurs n’a t’il pas accepté la présence au RPF de pétinistes, voire d’anciens « collabos » ?
      A lire certains commentaires, je revois 1981, quand les chars russes allaient déferler sur Paris.
      Jusqu’à preuve du contraire, M. Noirot est au moins aussi respectable que n’importe quel français et est en capacité de relayer les positions de nombre de nos concitoyens, non ?

  13. Je croyais que le gaullisme c’était avec le Général de Gaulle.
    Avec Platret c’est plutôt Marechal nous voilà !

    • Défendre la France comme le fait Monsieur Platret est aux antipodes du petinisme… laisser s’installer dans notre pays une nouvelle culture agressive au détriment de notre culture des lumières, là on retrouve ce qu’a fait le maréchal ! Dénaturer la vérité n’a aucun sens… vous pourriez dire aussi que les SS défendaient les Juifs, ou que les Juifs s’en prenaient aux Allemands en 39/45, quitte à donner de fausses vérités pour inverser les rôles ! C’est affligeant de bêtises !

  14. Bravo à Platret, Noirot et Dupont-Aignan pour cette alliance ! Enfin la vraie droite qu’attende les français ! J’adhère !!!

  15. Beaucoup de critiques venant pour la plupart de gauchistes aigris et revanchards.
    Que dire des alliances contres natures qu’ils ont signés en coulisses avec les indigienistes extrémistes de gauches et les antifrance de tout poils.
    Leur alliés font dans le délire tout comme le maire écolo de Grenoble qui a lancé 1 mois de folies accordé à ces mêmes indigienistes.
    Mais il est vrai que les collaborations faites par la gauche sont plus acceptables que ceux de droite.
    Ils n’ont de cesse de rabâcher que leurs rappeler leurs collaboration et leurs actions avec l’urss est ringard mais lorsqu’il s’agit de la droite ils parlent de bruits de bottes,des années noirs auxquels pourtant ils ont largement participés.
    Donc comme d’habitude ils s’envelopent de virginité alors que les régimes qu’ils ont soutenu et soutiennent encore ont commis les pires atrocités.
    Donc gauchos, socialistes communistes et consorts balayez devant vos portes avant de vous faites passer pour des pucelles.
    Bravo M Platret vous n’avez et nous n’avons pas à rougir de vos alliances lorsque l’on voit les tambouilles à gauche avec toutes les extrêmes fascinantes.

    • Tiens tiens , vous essayez de protéger et de défendre l’indéfendable. La gauche comme vous dîtes peut se regarder dans une glace ; j’ai bien l’impression que la droite LR extrême a enclenchée une machine à perdre son âme qui va conduire à son implosion. Comment imaginer que les Chiraquiens, les Sarkozistes , les Gaullistes peuvent-ils laisser faire cette alliance contre nature ; même s’ils n’ont pas partager mes idées , je n’imagine pas les voir ne rien dire. Le « gentil » JACOB va peut -être se décider à bouger à un moment donné ?

  16. bof, 3 de perdu mais 10 de retrouvé!! donc pas de souci!!!

  17. Ne mélangez pas tout .. !
    Gilles Platret cherche à rassembler une certaine droite (DLF-UDI-Ecolos paisibles- et une partie des LR) sans la partie droite du RN qui est encore classée par beaucoup comme un épouvantail de l’extrême droite et qui curieusement oublie de citer l’épouvantail de l’extrême gauche. !!
    Gilles Platret cherche des voies pour son élection à la région et ce qui est normal
    Gilles Platret de l’extrême droite ??
    J’attend de voir où il va se positionner dans l’avenir, car les LR ont déjà perdu beaucoup « d’éléphants » qui ont rallié la macronie ; d’autres sont dans la salle d’attente, certains centristes consultent la météo, d’autres ont rallié le RN. En faite le LR va finir en explosion.
    MAIS , Gilles Platret restera-t-il dans le clan des Chiraquiens-bisounours de Jacob ou reviendra-t-il dans la mouvance de Sarkozy, Wauquiez, Morano, qu’il a côtoyé, c’est-à-dire la « droite forte » qu’il à commencé à développer avec ses repas de substitution, …. et dernièrement en soutenant la police et gendarmerie ?
    En plaçant dans sa liste des Therry Beaudot, des personnes plutôt centristes qui n’ont jamais pu se faire élire et qui ne savent que flatter Gilles Platret ou d’autre dirigeants LR pour avoir une bonne place, tout en refusant Lilian Noirot on peut se poser des questions…….
    Affaire à suivre

    • C’est impossible , dit la fierté. C’est risqué, dit l’expérience.C’est sans issue, dit la raison. Essayons, murmure le cœur.
      Affaire à suivre

  18. L. Noirot n’a pas quitté le FN par divergences d’idéologie avec ce parti d’extrême droite mais il n’y est plus pour le moment parce qu’il n’a pas eu une place intéressante parmi les jeunes candidats affilié à la SARL Le Pen. Ces jeunes avec le doigt sur la couture dispatcher un peu partout en France au ordre de leur chère Marine, vont surfer sur la misère et la colère qui couvent en France en ces temps de crise et ainsi enrichir davantage l’entreprise familiale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *