Réforme des retraites – L’intersyndicale appelle à la mobilisation

Communiqué de l’intersyndicale – 

Vendredi 24 janvier, partout dans le pays, des manifestations ont permis à beaucoup de continuer à exiger le retrait du projet de réforme des retraites. Dans le même temps, la grève se poursuit dans de nombreuses professions qui se mobilisent et multiplient les actions de dépôts des outils de travail dans des lieux symboliques ; les femmes organisent partout des initiatives pour démontrer qu’elles sont les grandes perdantes de ce projet.

Même le Conseil d’Etat estime ne pas avoir eu le temps de « garantir au mieux la sécurité juridique » de la réforme des retraites, selon un avis publié ce vendredi 24 janvier. L’institution déplore aussi les « projections financières lacunaires » du
gouvernement et un recours aux ordonnances qui « fait perdre la visibilité d’ensemble ». “Le Conseil d’Etat nous inviterait-il à poursuivre la lutte ?”

La mobilisation par la grève et par les manifestations poursuit son ancrage interprofessionnel porté par un soutien large et massif de la population. Cette journée du 24 janvier a montré que le mouvement de contestation est loin de s’essouffler.

Tout au long des jours prochains sur tout le territoire de nombreuses actions sont déjà programmées.

Notre mouvement s’étend et se renforce dans la durée avec énergie et volonté.

L’intersyndicale nationale, réclame plus que jamais le retrait du projet de réforme pour ouvrir des négociations constructives afin d’améliorer le régime actuel pour tous les secteurs professionnels et toutes les générations.

Sur le Bassin Montcellien, les organisations syndicales signataires de ce communiqué, appellent à faire du mercredi 29 janvier, veille de la conférence de financement, une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles. Elles appellent à poursuivre le renforcement et l’élargissement de la mobilisation en nous rassemblant
à 14H30 Esplanade de la Mairie à Montceau.

CITOYEN-NES REFUSONS CETTE REFORME !
NE SACRIFIONS PAS NOS ENFANTS ET PETITS-ENFANTS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *