RCEA – On coule du béton puis on casse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains automobilistes qui circulent sur la RCEA du côté de Montchanin ne comprennent pas, d’autres sont carrément outrés par ce qu’ils voient. Le muret de protection entre les deux voies est en mille morceaux.

L’explication est toute simple, lors d’une visite d’inspection, des malfaçons ont été relevées notamment dans la qualité du béton. Donc on casse et on recommence. Forcément cela va retarder la fin des travaux.

J.B.

NDLR: merci à l’automobiliste pour les photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *