Rallye des Gueules Noires – Denis Millet sur sa Polo R5 mène la danse

Les  rayons de soleil du matin ont donné le coup d’envoi de la 11e édition du rallye des Gueules Noires avant que les premières gouttes de pluie ne fassent leur apparition en toute fin dans la première spéciale de Saint-Vallier, longue de 5 km. Alors pleuvra, pleuvra pas cet après-midi, toute la question est là.

En attendant avec sa 4 roues motrices, Denis Millet sur sa Polo R5 a fait comprendre à ses adversaires qu’il serait très difficile à battre sur les routes du Bassin minier. Certes, il n’est pas seul à entrevoir la victoire finale (deux spéciales à parcourir 3 fois) mais il semble redoutable après les deux premières spéciales qu’il a remportées.

Trois pilotes se tiennent en 6 secondes, Denis Millet, puis David Mollas sur sa Skoda Fabia R5 et Ghislain Barbier au volant de sa Porsche 911.

Chez Vaison père te fils sur leurs Alpine, c’est beaucoup moins tranchant. Mathias réalisait le 5e temps de l’ES1 alors que Christophe pointait au 85e rang avec plus de 5 minutes de retard. Il fera beaucoup mieux dans l’ES2 (Le Plessis longue de 7 km) en décrochant le 5e temps et Mathias le 9e à 24 secondes du leader Denis Millet.

Il reste donc quatre spéciales pour connaître le vainqueur de cette 11e édition des Gueules Noires.

Jean Bernard

Voir la vidéo de Johan Gueugneau (les spéciales du matin).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.