Qui dit transparence dit confiance ? A voir !

Tout le monde n’a pas de médecin, mais tout le monde peut tout savoir sur tous les médecins et professionnels de santé.

Le gouvernement pense visiblement que la transparence est la condition indispensable pour préserver la confiance, soignant/patient.

www.transparence.sante.gouv.fr

L’impartialité des décisions prises en matière de santé se trouve garantie par l’indépendance créée par les dispositifs de transparence découlant de la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé.

Ce texte impose la transparence des liens entre les industries de santé et les autres acteurs du champ de la santé, professionnels de santé, étudiants, sociétés savantes, associations, médias, etc.

Il faut préciser que lien d’intérêts ne signifie pas conflit d’intérêts. Nous sommes là dans les sables mouvants de la dialectique. Toute chose observée change et tout observateur est influençable et donc peut être influencé. En outre la frontière entre formation et formatage est très ténue, comme celle entre cadeau et geste commercial désintéressé.

L’idée, pas forcément fausse, d’une complémentarité entre experts (de terrain, journalistes, chercheurs, acteurs publics) et les entreprises, disons le tout net les laboratoires et les lobbys, est de bon sens et très séduisante pour faire avancer la science et permettre le progrès thérapeutique.

Le texte entend que la connaissance des liens entre professionnels et entreprises amène la transparence et donc instaure la confiance. Pour cela les mécanismes doivent être simples et facilement accessibles à tous.

Chacun peut dorénavant en allant sur la base de données publique « Transparence – Santé » apprécier en toute objectivité la nature des relations qui lient les industries de santé aux autres parties prenantes du secteur dont son médecin.

Les 3 types de liens d’intérêts « Conventions », « avantages » et « rémunérations » :

  • Conventions entre les entreprises et les acteurs de la santé : congrès avec prise en charge ou non du transport et de l’hébergement, activité de recherche ou des essais cliniques sur un produit de santé, action de formation, etc.

  • Avantages éléments alloués ou versés sans contrepartie par une entreprise à un acteur de la santé (don de matériel, repas, transport, hébergement, etc.).

  • Rémunérations sommes versées par les entreprises à un acteur de la santé en contrepartie de la réalisation d’un travail ou d’une prestation.

Les informations de la base de données publique Transparence – Santé proviennent de déclarations réalisées par les entreprises, sous leur responsabilité, et mises à jour sur le site deux fois par an. Elles sont accessibles pendant 5 ans.

Il est important que chacun en sache plus sur celui ou celle qui lui prescrit ses médicaments et les liens qui sont les siens avec les laboratoires qui les fabriquent.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *