Pouilloux – Etoile sportive, le meilleur reste à venir

Nicolas Naffetat et David Grebille.

A Pouilloux, le football est le maître du temps. Avec l’ESP, les week-ends polliaciens sont rythmés par le ballon rond. Des petits aux grands, les couleurs du club arpentent les terrains du département. Désormais, c’est la trêve estivale, les vacances sportives, l’heure précisément de tirer le bilan sur la saison écoulée et tirer les plans sur la comète.

L’ESP compte 141 licenciés. Où étaient-ils à l’assemblée générale ? Surtout les seniors. Un manque d’implication que le trésorier, Philippe Merle, a mis en exergue. « Je regrette qu’ils s’investissent seulement le jour du match ».

Un club désormais à la recherche d’un président puisque, comme prévu, Nicolas Naffetat, achève son intérim. Un nom devra émerger d’ici septembre prochain. Un nouveau président en ligne de mire et un entraîneur qui, à la satisfaction générale, demeure aux commandes. David Grebille a donc été reconduit. Son objectif, assurer le maintien en D2 a été atteint. Son arrivée en début de saison, même s’il connaissait très bien le club (il avait en charge les jeunes de l’ESP), n’a pas été de tout repos. « Il a fallu repartir de zéro et de nombreux changements sont intervenus » explique-t-il.

Une préparation physique au top

D’où un démarrage poussif avant une seconde partie de championnat chez les A, bien meilleure. « Sur les matches retour, nous sommes cinquièmes » précise-t-il encore. Au final, l’ESP termine à la 7e place. La B prend une très belle 3e place en D4 et la C, également en D4, se classe 11e sur 12.

Un entraîneur satisfait également par la participation des joueurs aux entraînements. « Nous avons effectué 79 séances et en moyenne, j’ai disposé de quatorze joueurs. C’est une bonne moyenne ».

Autre satisfaction, la préparation physique de début de saison avec Cédric Chavet _ le grand spécialiste de l’ultra-trail _ , « nous n’avons eu aucune blessure musculaire » note le coach. Hélas, à la reprise le 4 août prochain à 10h30 et les jours suivants, Cédric Chavet, pris par son travail, ne pourra pas assurer la préparation. « Je l’aurai sur papier » précise David Grebille. Et d’ici la reprise du championnat, quatre rencontres amicale (une chaque semaine) sont programmées.

Un président à trouver, un entraîneur toujours en place, tous les feux seront au vert d’ici la reprise.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *