Pouilloux – Bataille dans le ciel avec les Jurca

La JURCA AIR FORCE a établi sa base pour le week-end sur l’aérodrome de Pouilloux. Un rassemblement annuel pour ces passionnés d’aviation et d’un modèle en particulier, le Jurca du nom de son inventeur.

Marcel Jurca est Roumain et a fait la guerre de 40 en tant que pilote de chasse. Après guerre, il arrive en France au moment où les aérodromes et les clubs d’aviation bourgeonnent. Marcel Jurca est dépité, il ne retrouve pas les sensations d’un avion de chasse dans les modèles des aéroclubs. Il décide alors de construire son avion dans son garage. Il fait six mètres, la taille du garage.

Son premier modèle, il le baptise Le Tempête, un monoplace avant de lancer le Sirocco, un biplace, l’un derrière l’autre comme sur un chasseur de l’armée. Il propose alors de vendre ses plans. Le mythe est né. Posséder un Jurca est devenu un privilège d’autant plus qu’ils ne sont pas nombreux à voler. « En France, il sont entre 20 et 25 et ce week-end à Pouilloux, on compte une quinzaine de cet appareil » rapporte Ludivic Pascal, le président de l’association JURCA AIR FORCE, appelé aussi et surtout « Le Cardichal », une contraction de cardinal et maréchal.

Ainsi, depuis 1989, chaque année, les JURCA AIR FORCE, se réunissent. Marcel Jurca est décédé en octobre 2001.

Savez-vous qu’un peu de ce constructeur génial est présent sur les pistes de Pouilloux. Dans le dernier modèle construit juste avant sa mort, son épouse a autorisé qu’on place dans un boitier bleu (voir photo), des cendres de son mari.

La JURCA AIR FORCE va donc faire vrombir les moteurs des Jurca. « Nous allons faire un peu de voltige, voler en patrouille et jouer à la chasse au ballon. Des ballon d’hélium que nous devons faire éclater » explique le Cardichal.

Des petits avions au tempérament de guerrier.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *