Poil – Alexandre Tcherkasov dit « Viktor »

Entre ici Viktor, que ta longue errance dans les tunnels de l’histoire prenne fin !

« И мертвых возникают перед живыми, I umarli powstają przed żywym »

Le 16 juillet 1944, lors d’une tournée d’inspection de ses troupes, dans le sud Morvan, tombait Alexandre Tcherkasov dit « Viktor ». Né en 1917 dans la région de Roubtsovsk, sud-ouest de la Sibérie, prisonnier des allemands, déporté en France dans les mines à Beaumont-en-Artois, Il participe à la lutte clandestine avec les polonais de la mine, s’évade, vient fin janvier 1944 prendre le commandement d’un groupe de partisans soviétiques installé en Saône-et-Loire avec des maquisards polonais, mineurs de Montceau-les-Mines.

Après l’anéantissement du maquis Valmy lors de la bataille d’Uchon les 15 et 16 juin 1944 le regroupement soviéto-polonais est éclaté en 11 groupes de 7 ou 8 combattants sur l’est de la Nièvre et le nord-ouest de la Saône-et-Loire.

Au soir du 15 juillet 1944 en approche du village de Poil « Viktor » et ses compagnons engagèrent le combat avec un groupe armé inconnu. En fait des maquisards, chacun se prenant pour des supplétifs des allemands.

La méprise dramatique ayant été découverte, les allemands grouillant dans le coin, quelques maquisards français allèrent déposer le corps de « Viktor » au village le plus proche, Poil, pour qu’il y soit inhumé en cachette.

Toute trace d’Alexandre Tcherkasov disparut pour des décennies…

Il fut très longtemps Franciszek Orlovski tué par les allemands et les archives officielles non vérifiées prétendirent qu’Alexandre Tcherkasov avait été abattu par la Feldgendarmerie sur le territoire Soviétique

Après de sérieux travaux historiques et avec une volonté jamais démentie de la part des anciens combattants, de l’ANACR et du souvenir Français, Alexandre Tcherkasov dit « Viktor » va enfin réintégrer l’histoire de France, de la seconde guerre mondiale, de la résistance et disposer d’une sépulture digne de ce nom.

Le 16 juillet prochain, à Poil (Nièvre), à 24 km d’Autun, le Souvenir Français de la Nièvre, l’ANACR du Bassin minier, la ville de Poil vont inaugurer la sépulture d’Alexandre Tcherkasov dit « Viktor » et le faire sortir ainsi des tunnels de l’histoire.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *