Passion – Vaison piste : ils s’éclatent en toute sécurité

Deux sonomètres enregistrent en permanence le bruit sur le circuit, il ne doit pas dépasser les 100 décibels.

Couvertures chauffantes, motos sur béquilles, combinaisons de cuir, casques, gants et ils enfourchent. Sortie des stands, visière abaissée, coup de poignée en douceur et déjà ils filent.

Ce dimanche sur le circuit Vaison à Torcy, homologué voiture et moto, ils sont une trentaine de l’association Tour Motor Sport basée à Chalon-sur-Saône à enchaîner les tours. Entre eux, pas de défi démesuré, frotter dans les virages ou prendre un tour à son pote. Ils ne recherchent pas spécialement la performance même si des machines et leurs pilotes ont les chevaux et la technique, « nous, notre intérêt c’est de proposer aux adhérents des journées de roulage » précise Thomas Chaland l’un des deux fondateurs du club avec Sébastien Robin.

Alors le circuit Vaison, ils l’ont loué tout le week-end de Pentecôte. Trois jours sur la piste « à se faire plaisir en toute sécurité » indique Sébastien Robin. Le débutant côtoie l’ex-pilote professionnel. Et qu’importe la marque, la puissance, le type d’engin, ils sont tous là pour « manger » du bitume.

Trois jours à s’éclater en toute sécurité avec la présence de secouristes et leur ambulance et de deux marshals, des pilotes très expérimentés qui ont couru en endurance, participé au Bol d’Or, des cracs en somme. Durant ces trois journées, ils sont là pour conseillers les membres du club. Par exemple comment se positionner sur la machine dans un virage sans pour autant ressembler à Marc Marquez, le champion du monde moto GP qui a une façon très particulière de se déhancher, mais ça y ressemble. Après, chacun technique mais autant avoir la bonne dès le départ.

Le circuit Vaison piste a rouvert le 16 mai

Trois jours de location du circuit Vaison, forcément ça coûte un « petit billet ». « Tout compris avec un médecin, une journée nous revient à 5 700 € à partager entre les pilotes » indique Thomas Chalaud. Moins de 600 € chacun pour ce long week-end. « A Magny-cours, c’est 32 000 € la journée » ajoute-t-il. Forcément, ça calme mais quand on est passionné, « nous tournons également à Dijon et on espère se rendre à Valencia ».

A Torcy, cette piste de 2 km qui fait le bonheur des pilotes, a été ouverte en mai 2015 dont la gestion est assurée par Mathias Vaison, le fils de Christophe, deux experts en pilotage surtout en rallye automobile. La piste a rouvert le 16 mai dernier après deux mois de confinement.

C’est donc la grande reprise pour les amoureux des sports mécaniques sur ce circuit où il possible d’accéder à des bolides d’exception, Aston Martin, Lamborghini Aventador, Porsche 991 GT3, Nissan GT-R, Ferrari F430, pour des baptêmes, à bord avec un pilote, au volant avec un instructeur, des stages de conduite.

Le plus simple, c’est de vous rendre sur

https://www.sport-decouverte.com/stage-de-pilotage-circuit-de-vaison-piste.html?utm_source=bing&utm_medium=cpc&utm_campaign=Circuits&utm_content=Circuit%20de%20Vaison%20Piste&utm_term=vaison%20piste&msclkid=4b69be9f1cf01dc8fd4ce04b37991666

Jean Bernard

Un commentaire

  1. cher Monsieur
    il n’était pas besoin de lire votre article quand on habite à Blanzy vers le château d’eau pour savoir que la piste Vaison était ré ouverte . presque tous les WE on profite bien du bruit de tous ces bolides sur 2 ou 4 roux . Le plus amusant c’est de savoir que ce sont nos amis suisses qui viennent car chez eux c’est interdit .
    100 décibels maxi: c’est être à 20 mètres d’un TGV !!!.Comment dans une volonté actuelle de réduire la pollution et toutes les nuisances possibles ce circuit a t il pu avoir les autorisations ?Les retombées: pas sur que ces utilisateurs trouvent autour de Torcy des hébergements à hauteur de leurs moyens
    cordialement GP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *