Passe vaccinal – Rémy Rebeyrotte répond à Josiane Corneloup

Communiqué du député de Saône-et-Loire Rémy Rebeyrotte.

Chez les LR, la fronde n’attend même pas les élections : c’est navrant mais éclairant.

En retour des propos de Mme Corneloup, permettez-moi quelques remarques.
Mme Corneloup n’a pas réussi à convaincre à l’intérieur de son propre camp, puisque Valérie Pécresse s’est exprimée en faveur du passe vaccinal, compte tenu de l’urgence de la situation sanitaire, aux antipodes des arguments développés par ma collègue Josiane Corneloup.
La semaine dernière, le Groupe LR à l’Assemblée s’était amusé à retarder les travaux. Cette semaine, le Président du groupe LR au Sénat a fait capoter jeudi la Commission Mixte Paritaire, là encore dans le dos de Mme Pécresse et de ses consignes.
Je pose la question : comment prétendre diriger le Pays sans le soutien d’une majorité parlementaire ?
Car si notre rôle est de convaincre à l’intérieur de nos groupes respectifs, il est aussi de soutenir la position majoritaire et le chef de cette Majorité, le Premier ministre, et son Gouvernement. Sinon, pour reprendre l’expression du Général De Gaulle, ce pourrait bien être la chienlit.
L’essentiel aujourd’hui est de protéger au mieux les Français, du virus bien sûr, dans aussi des déprogrammations hospitalières, et de faciliter la tâche de nos soignants sur le terrain. Cela demande des mesures temporaires fortes, pas faciles à prendre, mais indispensables, sur la vaccination ou les protocoles. Il y a ceux qui sont au rendez-vous, dans tous les groupes parlementaires, et les autres. Le reste n’est que petits calculs et mauvaise littérature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.