Parti communiste – Montceau et les chiffres de la démographie

  membre du PGE – Section du Bassin minier – Montceau-les-Mines.

Montceau : l’évolution de la population fait réagir

Dans l’édition du mois d’avril 2016 de la revue municipale de Montceau-les-Mines il était écrit « Pour la première fois depuis 2011, le ville de Montceau gagne de nouveaux habitants. La population passe de 19 395 à 19 482 entre 2015 et 2016, soit 87 Montcelliens de plus en un an ». Un tableau à colonnes sous le titre « Évolution de la Population de Montceau-les-Mines » représentait l’évolution de 1962 à 2016. La présentation faite dans la revue municipale laissait entendre que l’augmentation de 87 habitants était due à la nouvelle municipalité. Mais de quelle population parlait-t-on ?

Une précision s‘impose. Le 31 décembre 2015, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiait, au Journal officiel, les chiffres des populations légales 2013 qui entraient en vigueur au 1er janvier 2016. Les chiffres indiqués sur le tableau représentaient la population légale entrée en vigueur au 1er janvier de l’année indiquée et non la population réelle de l’année. Donc l’augmentation de 87 habitants était à attribuer à l’année 2013, comme indiqué plus haut. Donc cette augmentation s’est produite avant la nouvelle municipalité élue en mars 2014.

Dans l’édition du 11 janvier 2020 du JSL, sous le titre « Les quatre villes du Bassin minier perdent des habitants », Mme le maire de Montceau-les-Mines affirme à juste titre que « Ces chiffres de l’Insee donnée fin 2019 ne reflètent pas la réalité » actuelle. Et de conclure « c’est donc injustice de publier des chiffres en décalage avec la réalité »

Le mode de calcul de l’Insee n’a pas changé depuis 2015. Donc pourquoi se réjouir lorsque le chiffre est positif et réagir de la sorte quand le chiffre est négatif ?

La baisse de population concerne les quatre communes principales du Bassin minier. Mais elle touche aussi largement Le Creusot et le reste de la CCM. La baisse démographique est principalement liée à deux éléments principaux :

– le vieillissement de la population, point commun à notre département et notre région, avec un solde naturel négatif.

– l’absence d’emplois, en particulier d’emplois qualifiés qui contribue au départ des jeunes diplômés vers les centres les plus dynamiques.

Evidemment la perte de services publics comme au Centre Hospitalier (unité soins intensifs, maternité, pédiatrie, chirurgie) a aussi des incidences au niveau de l’emploi et de l’attractivité.

Le commerce souffre également beaucoup des décisions qui ont été prises avec la création de zones commerciales. Mme Jarrot continue cette politique vers Jardiland…. Après elle s’étonnera que les rues Carnot et République concentrent les commerces vides tout comme les autres rues commerçantes.

Groupe PCF de la Gauche unie Montceau 2020

2 commentaires

  1. pas si rejouissant que cela

    Nous avons bien remarqué tous ces nombreux nouveaux grands enfants qui semblent venus de loin jouer avec leurs petites voitures made in germany (sponsoring?) et qui ne semblent pas poursuivre des etudes universitaires ni travailler

  2. Voici le pc Montcelien devenu la voix de son maître.
    En effet au dernier conseil municipal le leader de l’opposition de gauche a évoqué ce sujet et voici que le pc sert de relais.
    S’il pensent ainsi gagner les élections ils ont plusieurs décennies de retards.
    Ils parlent de l’emploi mais nous savons tous que sur trois quartiers de la ville cette jeunesse venant d’ailleurs préfère vivre de trafics plutôt que de vrais travails.
    Démographie oui mais ils omettent de préciser que par leurs actions fanatiques et doctrinaires ils ont participé à de nombreuses fermetures d’entreprises et de commerces locaux poussant ainsi un nombre conséquent de Montceliennes et Montceliens à quitter le bassin.
    Nous devons tout de même reconnaître la constante du pc car quoi qu’il fasse quoi qu’il dise l’échec est toujours celui de la responsabilité des autres.
    Donc fuyons ces énergumènes en les disqualifiants avec leur tête de liste au prochaines élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *