•  

Ouverture des commerces le dimanche – Le préfet ouvre la porte

Etant donné le contexte de crise économique dû à la crise sanitaire du covid-19, le préfet de Saône-et-Loire a pris la décision de permettre à certains commerces d’ouvrir le dimanche, ceci pour compenser _ en partie _ la perte du chiffre d’affaires en semaine à cause du couvre-feu en vigueur à partir de 18 heures.

Les arrêtés précisent toutefois les conditions dans lesquelles ces ouvertures dominicales peuvent intervenir et doivent être strictement respectées : volontariat des salariés, respect de la durée maximale de travail, respect des dispositions conventionnelles concernant les contreparties pour le travail dominical.

Il sera donc possible d’aller chez le coiffeur, faire réparer sa voiture, acheter une petite culotte, du parfum, etc. A condition que les commerces en question décident d’ouvrir les 10, 17, 24 et 31 janvier 2021.

Evidemment, les bars et restaurants ne sont pas concernés par ces arrêtés. Malheureusement pour les patrons et les clients qui eux aussi trouvent le temps long.

J.B.



DÉROGATION A L’OBLIGATION DU REPOS DOMINICAL

Julien CHARLES, préfet de Saône-et-Loire, en concertation avec les organisations syndicales a décidé, par arrêté préfectoral, d’autoriser certains commerces à ouvrir le dimanche (et le lundi pour certains commerces) au mois de janvier 2021.
Les commerces concernés sont :
• l’ensemble des commerces de détail
• les coiffeurs
• les commerces d’ameublement
• les concessionnaires automobiles et les commerces de réparation et de vente de pièces automobiles.
Cette mesure doit notamment permettre de soutenir l’activité des établissements fragilisés par les fermetures administratives et le couvre-feu.
Les arrêtés sont en ligne sur: http://www.saone-et-loire.gouv.fr/derogation-a-lobligation-du-repos-dominicale-a13419.html

11 commentaires

  1. Bgtr'oi,@Hotmail. Fr.

    Comment expliquer l ‘ouverture le dimanche alors que nous sommes confiné à 18h. Vous n’êtes pas tu tout cohérent M le préfet,! Ouvrer les yeux.

  2. C est bien nous prendre pour des troupeaux de moutons. Je suis révolté et prêt à refaire ce fameux 17 .2018 .pauvre france. Un gilet jaune du Magny. Et fier de l être.

    • Calmez vous hypso71! Vous allez bientôt pouvoir remettre votre beau gilet jaune et « quémander » votre petit coup de klaxonne sur le pont du Magny ! Et ensuite boire une bonne « binouse » avec vos copains gilets jaunes devant un barbecue, en vous prenant pour des révolutionnaires !!!

      • Que de préjugés ! Oui, certains se rendent sur le pont du Magny pour manifester leur présence mais ils n’ont pas besoin de quémander les soutiens. Klaxons, appels de phares, V de la victoire leurs sont offerts.
        Pour avoir été présent, il n’y a pas si longtemps sur ce pont que j’avais déserté depuis des mois, j’ai moi-même été surpris par les nombreux gestes amicaux encore prodigués majoritairement par les automobilistes.
        Il semblerait qu’en dépit de l’envie, les Gilets Jaunes restent très populaires au sein de la population.
        Pour ce qui est de l’alcool auquel tu sembles faire allusion, je peux te dire un truc. Oui, il y a eu, depuis le mois de Novembre 2018, 2 ou 3 addicts sur le camp. Combien y en a-il d’entre vous devant vos ordinateurs ? Quel rapport avec les Gilets Jaunes que ce problème de société ? La différence est que devant ce phénomène, l’ordinateur ne peut rien pour eux alors que nous avons, solidairement, tout mis en œuvre pour les libérer de cet esclavage.
        Nous avons eu des succès (peut être provisoires) mais au moins avons nous essayés. Pose toi la question. Toi qui nous critique, qu’as tu fait pour les gens qui boivent, se droguent ou abusent des anti-dépresseurs ?
        Et pour conclure, je revendique au nom de tous les Gilets Jaunes du Magny qu’effectivement, ne t’en déplaise nous sommes toutes et tous de vrais révolutionnaires. N’est-il pas révolutionnaire dans un monde où les médias nous recommandent l’égocentrisme, l’égoïsme, la réussite individuelle, de s’intéresser au quotidien (comme nous le faisons journellement) à autrui et à la réussite collective ?
        Pour nous la République reste une et indivisible et ce n’est pas toi qui va nous diviser.
        On ne lâchera pas, sois en bien persuadé…

    • Moi aussi je suis Gilet Jaune officiellement depuis Novembre 2018 et officieusement depuis le deuxième septennat de Mitterrand. Je n’ai pas voté Jospin en 2002, considérant que le PS s’était laissé envouter par les sirènes du libéralisme. Les sociaux démocrates n’ont rien de Démocrates et trop peu de Sociaux. J’ai rompu le cordon ombilical avec le PS bien avant J.L Mélenchon (même si j’ai voté pour son programme lors des 2 dernières élections Présidentielles). Je n’en veux pas à Mr Mélenchon pour son retard par rapport à moi. Il est toujours très difficile de se remettre en cause. Je l’ai vécu. Les communistes ont eu du mal à se détacher de Staline et les militants syndicalistes ont beaucoup de peine en ce moment à s’abstraire des instances dirigeantes.
      Y a-t’il une raison d’être fier d’être Gilet jaune ? Je ne le pense pas. Je ne veux pas être fier. Je veux juste être utile. Je veille sur mes amis, mes voisins. Je fais de mon mieux pour les aider au quotidien.
      Cependant, je ne perds pas de vue que l’avenir de la patrie qui m’est si chère se jouera dans les urnes dans 1 an.
      Je ne tomberai jamais dans le dogmatisme. Il ne faut rien attendre d’aucun parti (c’est pourquoi je n’ai jamais été encarté).
      Donc, en l’occurrence, je dis clairement que je suis pour cette initiative de la Préfecture qui tempère les mesures absurdes du gouvernement.
      Pour ce qui est de la suite du mouvement des GJS, tu peux compter sur moi. Je serai présent. Je serai là pour combattre la REM, le RN (ces gens là partagent le même combat pour nous réduire en esclavage) et avec qui les ultra riches et les lobbies peuvent s’arranger comme ils l’ont toujours fait dans l’histoire.
      Je serai là aussi pour mettre la pression sur LFI quand on les aura élus afin qu’ils respectent leur programme (VI ème République, nouvelle Constitution, contrôle des institutions). Le système mondialiste ultra-libéral n’a aucun avenir. Il sombre déjà et veut nous entrainer dans sa chute. La vision Nationaliste et protectionniste de Marine Le Pen n’a aucun sens au delà de 20 ou 30 ans et moi je vais être grand-père d’une petite fille qui vivra (selon les stats) jusqu’en 2112.
      Tournons nous vers l’avenir mais surtout n’oublions jamais que nous avons les politiques que nous méritons. Aucun blanc-seing pour qui que ce soit. Vigilance et contrôle sont les deux mamelles de la Démocratie.
      Fraternellement,

  3. Visiblement, le préfet a eu accès à l’agenda du virus et a constaté que le dimanche est son jour de repos.

  4. Mézière Jean Jacques

    Et le chiffre d’affaire des petits commerces , on s’en occupe ??? Celui des grandes surfaces ne fait qu’augmenter depuis la crise sanitaire. Merci Macron !!!!

    • Merci Macron mais qui l a fait elire toujours pas moi de toute façon à part un gal de Gaulle mais il n a pas son double hélas .

      • Commentaire intéressant : Le grand souci est que notre Constitution donne à notre Président des pouvoirs démesurés et permet toute dérive autoritaire. Il faut donc la changer. D’accord avec toi, n’est pas de Gaulle qui veut. Pour l’avoir vécu, je ne pense pas que le Général se soit beaucoup préoccupé du social (c’est pourquoi, il y a eu Mai 68). Par contre, il n’a jamais abusé des prérogatives qu’il s’était lui-même octroyées (données). Personnellement, je n’ai pas non plus voté E. Macron et j’ai dit texto à mes amis pendant la campagne « Ce type sera le fossoyeur de la Démocratie ». Certains m’en ont voulu sur le moment et ne voulaient plus me voir. Beaucoup à présent reviennent vers moi.
        Le pouvoir ne peut s’exercer sans l’adhésion du peuple. Mais si l’adhésion est une condition nécessaire, elle n’est pas suffisante. Outre l’adhésion, la participation est essentielle. Au delà de nos problèmes familiaux, professionnels ou autres, investissons nous à titre individuel pour informer, contrôler, blâmer ou châtier nos classes dirigeantes. Il n’y a pas et il n’y aura jamais de Démocratie sans engagement citoyen !

  5. Soyons clairs, pour une fois qu’un Préfet, à mes yeux, propose quelque chose d’intelligent, je ne vais pas le blâmer. Bien au contraire, je vais l’en féliciter. Ce couvre feu avancé à 18 h par nos Énarques n’a aucun sens puisqu’il concentre tous les achats donc tous les acheteurs et in fine tous les vecteurs humains transmetteurs du virus sur les mêmes lieux (supermarchés) et dans la même journée du Samedi. Mr le Préfet a eu raison en élargissant la plage d’horaire au Dimanche. Qui peut le critiquer sauf à être bêtement dogmatique ? Pour moi, son initiative est frappée au coin du bon sens.
    Perso, non violent indécrottable mais néanmoins gazé lors d’un 1er Mai au Magny alors que je dégustais une crêpe, j’avoue que la crêpe a eu du mal à passer mais rendons à César ce qui est à César (et au Préfet ce qui est au Préfet) . Ne désespérons pas qu’un jour prochain la pensée unique fasse place sur le terrain à la raison pour le grand bien de toutes et tous ainsi qu’à celui de notre République Française.
    C’est ce que je nous souhaite pour la nouvelle année…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *