Nature morte – Un instant propice à la méditation

La vie tourne un peu au ralenti ces jours derniers dans nos campagnes avec des températures négatives toute la journée. Tout est blanc autour de nous comme figé dans le marbre. On ne bouge plus. Le paysage est propice à la réflexion, à la méditation ou ne penser à rien. C’est bien aussi. Contempler est déjà une manière d’examiner la situation, peut-être de quoi déclencher un angle de réflexion. A méditer.

J.B.

Un commentaire

  1. OUI. A méditer…
    Savoir se poser pour recharger ses batteries, savoir s’écouter soi-même pour savoir qui on est, qui on voudrait être et comment agir pour que celui (ou celle) qu’on est se rapproche le plus de ce que l’on voudrait être pour se sentir bien dans sa peau, ce n’est pas du temps perdu.
    L’esprit, comme le corps a besoin de se ressourcer.
    Sans énergie, notre automobile ne sera pas mobile. Sans sommeil, notre corps nous échappe.
    Sans regard lucide sur soi et sur son environnement, regard faisant abstraction de ce que les présentateurs (je n’ai pas dit journalistes) des masse médias nous martèlent, comment réfléchir sainement ? Quel sens donner à sa vie ?
    Si on ne prend pas le temps de s’arrêter, de réfléchir, voire effectivement de méditer pour se remettre en question (ce qui n’est pas facile), c’est la porte ouverte à la résignation, à la dépression et à l’immobilisme. Pourtant, c’est justement le déséquilibre qui nous oblige à mettre un pied devant l’autre pour ne pas tomber lorsque l’on marche (Pardon pour mes ami(e)s en fauteuil roulant mais ils me connaissent et me comprendront).

    Ne soyons pas paresseux intellectuellement, reprenons nos vies en main. Donc, faites ce que propose Jean-Bernard dans cet article, regardez sereinement les merveilles que nous propose encore la nature, merveilles que nos enfants et petits enfants ne pourront sans doute pas contempler.
    Profitez en pour mieux réfléchir afin de mieux agir.
    Au plan local participez à l’action des associations, au plan National votez aux prochaines élections.

    Perso, séduit par la cohérence du programme « l’avenir en commun » enrichi par une participation citoyenne, je voterai sans doute pour Mr Mélenchon mais je ne vous en voudrai pas si vous faites un autre choix tant que vous aurez pris la peine de comparer TOUTES les propositions qui vous sont faites.

    Merci à Jean-Bernard pour ses belles photos et son commentaire qui interpelle et…Meilleurs vœux à toutes et tous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.