Musée école – Les colonies de vacances, pas que des vacances

Le temps béni des colonies…

… de vacances !

Départ des colons, année 50 (FOL38)

 

You kaïdi aïdi aïda !

 

Au début du 20e siècle, le séjour en colonie est plus reconnu pour son action d’hygiène préventive que pour ses vertus pédagogiques pour les enfants. Les textes officiels soulignent que la colonie de vacances est la « première ligne de défense contre la tuberculose »« véritable croisade de paix et de rédemption », « œuvre patriotique et humanitaire … de salut public et d’intérêt général ». D’autres voix plus radicales prétendent qu’elle est le « remède au dépérissement de la race », « meilleure arme de guerre contre l’accroissement du prolétariat dégénéré ». Après la Grande Guerre, les objectifs auront changé, il s’agit d’éloigner les enfants des miasmes de la ville industrielle, de leur faire découvrir les bienfaits de l’air, de l’eau et du soleil par un séjour de trois à quatre semaines sur le littoral, à la campagne ou à la montagne, encadrés par les nouveaux espaces socialisés de la colonie. En cette période de rentrée, retour sur ces colonies de vacances qui, promues par l’école, ouvrirent des horizons nouveaux à nombre d’écoliers.

https://musee-ecole-montceau-71.blogspot.com/

 

 

A bientôt..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.