•  

Musée école – Il y a comme un os quelque part

L’enseignement des sciences 1881-1970

Apprendre par les choses

(Seconde partie)

Appelons un chat, un chat !

Les sciences naturelles, peut-être plus que toutes les autres matières de l’enseignement primaire, favorisent l’éducation de l’intelligence. L’étude des êtres et des choses qui peuplent le globe apprend à observer et à traduire l’observation à travers un langage approprié. Quand le mot représente une chose précise, il n’y a aucune raison pour ne pas en enrichir le vocabulaire de l’enfant. Si certains ouvrages « vulgarisateurs », à une époque récente, ont cru bon de supprimer « étamine » et « pollen » de la description des fleurs ou encore de désigner les vertébrés par « animaux à os », ce fut une erreur absurde. Nommons donc les choses… Tout simplement.

 

https://musee-ecole-montceau-71.blogspot.fr/

 Prochaine ouverture : 

Qui sait…


Continuez à vous protéger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *