Disparition – Marc Bathiard, ancien maire de Ciry-le-Noble, n’est plus

L’hommage du parti communiste du bassin montcellien.

Marc Bathiard, militant et élu communiste, vient de nous quitter

La gentillesse et l’humanisme de Marc Bathiard, l’ont conduit inévitablement à choisir son camp, le camp des travailleurs, qu’il avait rejoint dès ses 16 ans comme mineur, en descendant au fond, au puits Saint-Louis.

Lutter contre les inégalités, contre les injustices, pour de meilleurs conditions de travail, ça ne peut se faire seul. Il adhère donc à la CGT. Investi de responsabilité syndicale, délégué mineur jusqu’à sa retraite en 1987, cet engagement syndical doit trouver un prolongement politique, c’est ce qu’il fait en adhérant au Parti Communiste Français.

Camarade de François Chapuis, il se présente aux élections municipales de 1977 sur sa liste. François Chapuis est élu Maire et Marc devient alors adjoint aux sports et à la culture, puis premier adjoint en 1987, avant de prendre la succession de maire en 1989, poste qu’il a occupé jusqu’en 2001. Pendant ses deux mandatures, il a entrepris avec son conseil municipal des travaux importants, qui ont changé la commune : regroupement et modernisation des écoles du bourg avec la création du groupe François-Chapuis. Il a également doté la commune d’une salle des fêtes et a fait agrandir et moderniser la mairie. Ces réalisations ont été permises tout en maitrisant le budget municipal. Son engagement municipal aura duré 31 ans dans les différentes équipes municipales, de la majorité ou de l’opposition. Il sera également vice-président de la Communauté Urbaine Le Creusot-Montceau.

Comme tout militant, Marc était investi dans la vie associative de sa commune, et c’est sa passion pour le football qui a fait de lui un éducateur et un dirigeant apprécié de l’AS Ciry, puis plus tard du FC Montceau. Délégué de l’Education Nationale pendant 28 années, il était également adhérent de l’ARAC.

A son épouse Marguerite, à ses enfants et petits enfants, la section du Bassin minier du Parti Communiste Français présente ses sincères condoléances attristées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.