Municipales 2020 – Saint-Vallier : des colistiers à forte valeur ajoutée avec Denis Beaudot

Sont absents sur la photo, Anita Girac-Leclerc et Raphaël Freniche.

La salle est petite au centre René Rousseau à Saint-Vallier mais la motivation est grande. Ce vendredi soir, Denis Beaudot n’est plus seul, neuf colistiers l’entourent, deux sont absents.

Entre Noël et jour de l’An, le 27 décembre dernier, il annonçait sa candidature aux élections municipales à Saint-Vallier en mars 2020. Premier round.

Le deuxième est déjà plus dans le ton de la campagne avec la présentation d’une partie de son équipe. Et à les écouter, on comprend vite que que les neuf premiers titulaires ne sont pas là pour faire de la figuration. Denis Beaudot désirait rassembler autour de lui une somme de compétence à même d’apporter aux habitants de Saint-Vallier toutes les garanties d’une formation capable de provoquer un déclic. « Et de satisfaire l’attente de la population » dit-il sans ambages.

A ses côtés, trois élus de son groupe au conseil municipal, Sandrine Lonak, Gérard Picard et Loïc Mentre. Non pas qu’ils ont une revanche à prendre sur 2014, mais ce vent du changement qui bruisse à leurs oreilles les rend particulièrement audacieux.

Quant aux autres, les « petits nouveaux », ils ne le sont pas vraiment tant leur implication à Saint-Vallier est déjà connue. Mais ce qui frappe les esprits, c’est cette alchimie que recherchait Denis Beaudot, c’est-à-dire rassembler sous son nom des femmes et des hommes aux ancrages différents mais prêts à mettre leurs compétences au service des Valloiriennes et Valloiriens. C’est d’ailleurs ce qui a motivé Sandrine Lonak, « de rejoindre une liste pour sa diversité ».

« Denis est le symbole de l’ouverture » souligne encore Laurent Hurtel et son penchant à gauche.

Mathilde Witkowski présente une approche différente. « Avec Denis, nous n’avons pas les mêmes orientations. Ma politique est celle du coeur. Oeuvrer pour les gens avec les gens ».

Ici, désormais, la couleur politique n’existe plus, seul compte l’humain avec ses capacités à jouer collectif, « à tirer Saint-Vallier vers le haut, toujours plus haut. Et j’ai beau être paysan, j’ai une toute autre approche des relations avec les administrés. Nous sommes à leur écoute, prêts à échanger contrairement à Alain Philibert qui a toujours refusé de rencontrer la population sauf à deux mois des élections », claironne Denis Beaudot.

Ce mépris, Sandrine Lonak en a souffert. Retirée du conseil municipal, elle revient sur cet épisode et explique:  » Nous, l’opposition, nous étions et sommes encore pieds et mains liées et j’ai entendu au conseil municipal des propos au bord de la misogynie, certains faire preuve d’irrespect ».

Denis Beaudot termine sur cette citation de Francis Blanche : « Il vaut mieux penser le changement que changer le pansement ».

Jean Bernard



Les colistiers se présentent eux-mêmes

Guillaume LOREAU, 44 ans, économiste du bâtiment et de la construction.

« M’investir pour Saint Vallier avec Denis Beaudot est un acte citoyen. Les valeurs d’intégrité et d’éclectisme qu’incarnent/qui animent chacun des colistiers de Denis, sont l’assurance d’une politique axée sur l’Humain, et d’actions de bon sens, qui apporteront un dynamisme serein et nécessaire à notre commune. »

Originaire du bassin minier et résidant à Saint Vallier depuis 8 ans, Guillaume exerce dans la fonction publique territoriale depuis plusieurs années au sein d’un service architecture et patrimoine. Il souhaite mettre ses compétences confirmées dans le secteur du BTP, et sa connaissance du patrimoine communal, au profit des administrés.


Sandrine LONAK, 47 ans, responsable du développement commercial – Ambassadrice FRENCH FAB Saône-et-Loire. 

« J’aime SAINT-VALLIER définitivement et je souhaite pouvoir apporter mon énergie, mon enthousiasme et mon expérience pour exalter notre Ville ». 

Née à Saint-Vallier, ayant passé une partie de son adolescence aux Gautherets, Sandrine Lonak et sa famille se sont à nouveau installés sur la commune il y a onze ans car « aucun soleil ne remplace le cœur et l’âme de Saint-Vallier ».

Maman de quatre enfants, elle avait rejoint tout d’abord le FCMB en tant que dirigeante auprès des enfants pendant plusieurs années, en parallèle d’une reprise de carrière dans une entité électronique à Montceau puis au Creusot. Passionnée par l’Industrie et l’ensemble des actions de la Communauté Creusot Montceau, elle a participé à la création de La French Fab Saône-et-Loire, (cf. Magazine CCM de janvier).

Sandrine souhaite mettre à profit ce qu’elle a reçu en soutien et amitiés depuis son retour sur nos terres en s’investissant auprès des habitants, des entreprises et de la commune.


Rafael FRENICHE, 53 ans, enseignant, père de 4 enfants.

« Pour moi, l’engagement est comme un challenge au bénéfice de ma commune.

La commune d’aujourd’hui est un acquis de la Révolution et j’affirme que les élus municipaux sont encore le maillon de la démocratie le plus proche des gens, du Peuple. »

Installé à Saint-Vallier depuis 15 ans, Rafael FRENICHE s’est engagé dans le milieu associatif (F.J.E.P. Gus Circus, trésorier du centre aéré Les Mazilles…). Parent élu au conseil d’école, il a contribué à consolider le lien entre les parents, l’école et la mairie. Se mettre au service de la population n’est pas si simple, c’est une activité difficile. Son engagement est de mettre toujours l’intérêt général en avant en dépassant les clivages politiques. La politique, d’abord municipale, ce ne sont pas non plus de « grands coups » destinés à marquer (ou amuser) la galerie, qui peuvent flatter des « égos », mais une multitude de petites actions, incessantes, persévérantes, dans tous les domaines, sur le terrain. Cela implique un très fort investissement de façon continue, sans relâche.


Laurent Hurtel, 57 ans, chef d’entreprise.  C’est en toute confiance que je m’engage aux côtés de Denis Beaudot, liste où l’humain est au centre des préoccupations, pour redynamiser et revaloriser ST Vallier dans sa globalité.

De gauche depuis toujours, s’investir est pour lui une évidence. Sportif accompli, le tissu associatif a peu de secrets. Installé à st Vallier depuis 14 ans il est un des pionniers dans l’organisation du Marché de Noël à Saint Vallier, il fait partie du bureau Du Comité Des Fêtes de Saint Vallier. Il fait également partie de la CPME (Confédération Des Petites Et Moyennes Entreprises de Saône et Loire), du Conseil D’Administration de L’Association Des Commerçants de Montceau, de L’Action Cœur De Ville Montceau car, n’ayant pu continuer son activité professionnelle à Saint Vallier, il a installé sa boutique et son dépôt à Montceau les Mines.

Il souhaite mettre son expérience aux multiples facettes au service des Valloiriennes et Valloiriens.


François Dufour, 63 ans, retraité.

« Nouvel habitant de Saint Vallier, marié et père de deux grands enfants, je mets mes compétences au service d’une commune que j’apprends à aimer »

Ancien cadre de la fonction publique, il a été également conseiller en immobilier et en urbanisme, et enfin responsable d’une agence de Pompes Funèbres. Engagé dans plusieurs associations et adepte de la marche de loisirs, il a constaté le mauvais état des routes et chemins communaux, et surtout le manque d’entretien de sa ville.

Il espère qu’il est encore possible de faire de Saint Vallier une ville agréable, propre et plus verte car « Il est nécessaire de préserver maintenant l’environnement, pour préparer un meilleur Futur à nos enfants« .


Loic Mentre : « Tout est possible ! »

Cette devise colle bien à la peau de Loïc depuis 33 ans de vie sur Saint Vallier !

En effet, s’il a commencé à essuyer les bancs du collège Copernic en 1996, et participé à bon nombre de manifestations et d’événements sur le bassin minier, son activité actuelle de dirigeant de Société d’Expertise, nous confirme sa capacité à prendre les choses en mains !

D’ailleurs, ce n’est pas innocent, si le Président de la Fédération Française de Triathlon a souhaité lui confier la charge de la Mission jeune au Niveau National !

Son engagement pour ce sport, en tant que Président de L’Association Locale, notamment lors des 4 Rassemblements Nationaux de Triathlon, organisés dans le bassin minier, avec ses équipes, fût reconnu et apprécié, signes d’un Témoignage de Réussite !

Pragmatique, Dynamique et Fidèle aux vraies valeurs du « Vivre Ensemble », marié, papa d’une petite fille, il est bien décidé à contribuer à l’Epanouissement de sa ville et de ses Habitants !


Dimitri Vandenbussche, 18 ans.

Habite Saint-Vallier au Bey.

Employé chez McDonald’‘s, il est membre dans différentes associations.

« Je m’engage avec Denis Beaudot pour m’investir auprès des jeunes de la commune ce que je fais déjà dans l’association de la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) à Montceau. Je suis aussi bénévole à la Croix Rouge« .


Anita Girac-Leclerc, 53 ans, mariée.

Habite Saint-Vallier depuis 30 ans. Son mari était licencié à la Roue Saint-Vallérienne et à St Vallier Sports (club de foot).

« Ma première activité professionnelle consistait à intervenir auprès des personnes âgées, puis je me suis orientée vers l’animation auprès des jeunes. Ensuite j’ai été commerçante pendant 13 ans à Montceau-les-Mines, et commerciale en immobilier, avant de devenir Educatrice de rue en prévention Spécialisée (travail auprès d’un public de jeunes et de jeunes adultes en difficulté) ».

Ces différents parcours professionnels m’ont permis d’acquérir des compétences que je souhaite partager, et comme le colibri je souhaite faire ma part et contribuer à améliorer par de petites actions le quotidien des résidents de St Vallier

Je suis également présidente d’une association sportive sur le Creusot.

J’apprécie le contact humain, je m’engage sur la liste de Denis Beaudot car nous avons en commun la préoccupation de l’humain, du savoir vivre ensemble ».


Mathilde Witkowski, 55 ans, monitrice-éducatrice en internat.

« J’aime Saint-Vallier et j’y habite depuis 30 ans. Je suis mariée et j’ai 3 enfants. Je souhaite vraiment oeuvrer pour la ville. Et comme Denis, je crois en l’homme ».

Mathilde est une femme active tournée vers la vie associative. Elle donne son temps au CSL Gym à Saint-Vallier et à l’OMS (office municipal des sports).


Gérard Picard, 77 ans, retraité.

Il est la voix apaisante de Denis Beaudot, « le sage », dit-il de lui. Gérard est marié depuis 53 ans, a 3 enfants et dirigeait auparavant une entreprise d’ambulances. Il siège au conseil municipal de Saint-Vallier depuis 2014 avec Denis Beaudot.


Marie-Pierre Mendola-Châtelet, 48 ans, sans emploi.

« Je suis originaire de Lyon, je suis arrivée dans le Bassin minier il y a 14 ans et je suis à Saint-Vallier depuis 9 ans. Je suis mariée, j’ai 2 enfants. J’ai une sensibilité de gauche ».

Marie-Pierre a été assistante de direction, commerciale, a travaillé également à GTFE pendant 3 ans. Elle est aujourd’hui à la recherche d’un emploi. Elle est membre des associations CTP 71 et Clé 71 et des parents d’élèves au lycée Parriat à Montceau-les-Mines.

34 commentaires

  1. Bonjour à tous !
    Voila une liste qu’elle est belle !
    Je ne les connais pas tous, mais le peu que je connaisse, ça m’a l’air d’être un ramassis d’arrivistes !
    Laurent Hurtel, de gauche ? Un moment socialiste, puis référent de LaREM, le parti à Macron, le voilà qui flirte avec Denis Beaudot, un pur et dur des Républicains, la droite conservatrice.
    On pourrait reprendre, à propos de M. Hurtel, la chanson de Jacques Dutronc, « Je ne sais faire qu’un seul geste, je retourne ma veste, toujours du bon côté (ou pas !).
    En tout cas, ceux qui ont l’esprit gilet jaune vont apprécier.
    M. Hurtel les a dénigrés, haïs au plus haut point !

  2. En réponse à la citation de MR BEAUDOT, je citerai celle D’ALBERT CAMUS :
    « Pour qu’une pensée change le monde, il faut d’abord qu ‘elle change la vie de celui qui la porte, il faut qu’ elle se change en exemple »

  3. Quelles surprises !!!!!!
    Je crois reconnaître déjà deux opportunistes et qui à force de retourner leurs vestes, elles craquent de tous côtés et ils finiront bien par retourner leurs pantalons. (PS puis LREM à nouveau PS et enfin LRBM).
    Ils sont de toutes les coteries, de tous les partis.
    Comment peut-on à ce point, renier SES valeurs. C’est ce qu’on appelle des girouettes,
    Peut-être n’étaient-ils pas désirés sur d’autres listes ?
    Par défaut, ils attérissent chez BEAUDOT.

  4. Waouh…..et bien ca fait rêver tout ça ? J en connais une seule…..alarmant….et désespérant

  5. Et bien on est bien avancé avec ça….aucun n a ne serait-ce une petite expérience politique….je sais pas si ils se rendent compte où ils mettent les pieds ces braves gens? A mourir de rire

  6. Bonjour à tous.j aimerais faire part de mon inquiétude vis à vis de cette liste sans aucune expérience.quand j entend Mr Beaudot parler dans un conseil municipal et conclure qu’ il n y connaît rien,et qu’ il est en tête de liste,j imagine le reste….allons allons messieurs dame,c est une ville de 9000 habitants qu il faut gérer, pas l association du coin….

  7. Je pense comme vous Daniel .
    Comment peut on renier ses valeurs de cette façon ?
    Arrivistes et opportunistes ! Rien d’autre.
    Impensable de se dire de gauche et partir avec Denis Beaudot LR. ( lui au moins est fidèle à ses idées même si je ne les partage pas )
    Des gens de gauche qui s’affichent sur une liste de droite.Voilà ce que l’on appelle avoir de convictions et être fiable !
    Quelle honte mais quelle honte.

  8. Bonjour.mr Baudot se permet encore de critiquer Mr PHILIBERT ,mais quand on perd 5 élections d affilé ,on devrait se poser la bonne question: est ce que je suis capable et suis-je aimer?

  9. Quelle surprise de voir Mr hurtel (…) sur cette liste….a t il dit à la population qu’ il était socialiste il y a quelque temps? Non…..encore un qui a tourner sa veste…pourquoi ? Sûrement qu’ il y avait de la place…..pittoresque !

  10. On va vraiment dans l inconnu avec ça…trop dangereux.et pas convainquant du tout…

  11. A forte valeur ajoutée ? Vous plaisantez? J en ai jamais vu un seul !

  12. Bonjour.il faut bien 29 noms pour une liste? Donc si je comprends bien,ceux-ci sur la photo seront adjoints? J AI PEUR!!!!!! J OSE PAS IMAGINER LE RESTE….il va les chercher où ? Sur le parvis de l église?

  13. Bonjour à tous.je suis choqué par le manque de respect de cette liste! Ayez au moins la délicatesse de nous présenter une liste complète ! Pas une bande d arrivistes coincée dans un coin de salle…et quel manque de classe! Aucune cravate! Un minimum de présentation messieurs!

  14. Manque plus que Durix et Mallot pour faire une belle brochette, avec ça la commune est « sauvée » ! mdr

  15. Pour une fois d’accord avec vous Lili, je vois au moins 3 opportunistes, MR H…., MR F….. et Mme W…..
    Alors que MR Beaudot s’est opposé à la construction et au financement du gymnase POTIGNON, on retrouve l’ex présidente du CSL GYM sur sa liste.
    Comment peut on manquer à ce point de conviction, de logique et de reconnaissance.
    Quel paradoxe et quelle stupidité !!!!!!

  16. Pathétique M Beaudot. Porte drapeau de la révolte contre Mme Jarrot qu’il accusait encore il y a peu de pactiser avec le diable la rem.
    Aurait il reposé les pieds sur terre ? Aurait il compris qu’il ne fallait pas confondre l’ élection municipale (qui est une élection de proximité et de toutes les volontés voulant oeuvrer pour le bien de tous) et une élection nationale qui elle est avant tout la volonté de victoire d’un parti sur un autre.
    Je suis heureux de constater qu’il a retrouvé la raison en espérant que lui et ces amis de LR n’accuseront plus les autres de trahison dans la diversité de bonne volonté sur les listes car la sienne est un exemple.
    Bravo à tout ceux quil font passer l’intérêt des Administrés avant les idéologies

  17. Toujours se relire…. Valloiriens voulais-je écrire.

  18. Pouvez vous me confirmer que MR Freniche est le même que celui qui est élu, à ce jour, à TORCY, dans la majorité municipale de Roland FUCHET maire socialiste.
    Si c’est lui, quel volte-face, quel changement aussi brutal et total d’opinion..
    Je plains les habitants de ST VALLIER, partout où il passe, c’est le bazar.
    Son engagement au service de la population et de la commune, je n’y crois pas du tout.
    Je dirais plus un engagement pour son intérêt personnel.

  19. Amis valloiriens bonjour.J aimerais faire part d un fait qui je pense exprime bien l hypocrisie de cette liste.Etant une ancienne membre du club de gym de st vallier,je suis indignée de l attitude de madame Witkowski Mathilde,co listier…en effet, cette dame a réclamé un gymnase tout neuf à Mr PHILIBERT, qu’ elle a eu, et dont Mr Beaudot était particulièrement contre ces travaux! Et quelle fut ma surprise à la vue de cette liste lorsque j ai vu beaudot et witkowski réunis sur la même liste!….quelle honte ! C est un petit fait,mais qui prouve bien la mentalité de ces gens…..pauvre vous!

  20. Je n ai pas de leçons à donner à Mr Beaudot ,mais il s agit quand même d une ville de presque 9000 habitants à gérer, pas de la kermesse de l école du bourg ni de la paroisse St Luc….c est un peu léger comme liste,trop même…je ne pense pas que ces colistiers soit crédibles, c est mon avis!

  21. Un torceen71200,oui oui c est bien cette même personne,qui va un peu partout où on veut de lui…

  22. L’habit ne fait pas le moine mais la cravate rouge le communiste !! Toute l’intelligence doit être dans le nœud de cravate ? Le paraître le paraître…

  23. Quand je lis que certaines personnes veulent dynamiser la ville grâce à leur expérience, leur dynamisme et leur enthousiasme, je reste perplexe. Ces mêmes personnes, élues aujourd’hui, mais pratiquement absentes de la vie municipale et associative, osent repartir et nous faire croire qu’elles vont s’investir, je suis encore plus que dubitative et sceptique.

  24. Bonjour,
    Voilà quelques temps que je consulte le site de l’informateur et je suis toujours surpris de voir autant de commentaires concernant la commune de Saint Vallier !
    Je n’habite pas ici et franchement, a la lecture de l’ensemble des commentaires (pas uniquement ceux liés a cet article et a cette liste mais bien l’ensemble des commentaires concernant la vie locale a saint Vallier) je me dis que les habitants de st Vallier auront vraiment le maire qu’ils méritent !
    Et qu’importe la liste ! En tout cas, ça ne fait pas envie de s’installer ici… Et de nouveau, peu importe la liste.

    • Vous n’habitez pas ici et vous lisez les commentaires sur Saint Vallier…bizarre bizarre 🤔
      Du coup quel est l’intérêt ???
      Et pourquoi écrire cela ! On s’en fout, installez-vous n’importe où et faites votre vie point final.

  25. Sacré équipe de girouette et j tourne ma veste 😜😜

  26. ce qui compte, ce n’est pas les critiques des éternels communards et socialos qui pensent être la crème, mais ce que les gens vont mettre comme bulletins dans l’urne

  27. En tout cas vu les commentaires et leurs nombres on peut en déduire que cette liste fait peur… Et visiblement plus que la présence du Rassemblement national…

  28. Pas d’accord avec Cousin, c’est une ville attractive au moins, elle ne laisse pas indifférent,c’est pour cela qu’elle est si convoitée même par des incapables, ils se reconnaîtront.

  29. De l’ordre là dedans

    Pas de soucis Mr PHILIBERT avec un équipe comme ça en face!
    M Baudot plusieurs tentative pas de victoire au municipales
    Mme Lonak souvent absente au conseil municipal et autres
    M Hurtel doit vendre des vestes maintenant il change souvent
    C’est le reflet de cette liste si elle sera complète ????

  30. Jeanne Marcel,bonsoir,c est pas qu’ elle fait peur,pitié serait plus adéquate…non mais sans rire ,c est pas sérieux, ça fait x années que beaudot nous fait des leçons de morale et il nous propose la crème de l hypocrisie.bla bla bli bla bla blou….a part des conflits et de l irrespect,c est tout ce qu’ il nous apporte.point

  31. Yep cousin ! Reste là où tu es !! On a pas besoin de gens comme toi !

  32. a lili ci je me trompes pas votre épouse c’est bien battu pour être la suppléent a Mr gauvin députer en marche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *