Municipales 2020 – Alain Philibert s’imprègne des doléances des habitants des Gautherets

Première réunion publique du candidat aux municipales à Saint Vallier, Alain Philibert et première information, la liste Saint Vallier Unie, Saint Vallier grandit affiche complet. Tout le monde n’était pas présent ce lundi soir à la salle Mandela aux Gautherets mais le sera dimanche 26 janvier à 8h30 à la présentation officielle.

Annoncer sa candidature le 3 janvier et dévoiler l’ensemble des colistiers un peu plus de vingt jours après, c’est un tour de force. Dans ce genre d’épreuve, la course à la mairie, le parti communiste est une véritable machine de guerre électorale. Tout est déjà programmé, la distribution de tracts, la page Facebook, les réunions, qui fait quoi. Tout est parfaitement huilé, rodé. Trente ans de vie politique, vingt comme maire, Alain Philibert, 69 ans, connaît toutes les ficelles. L’homme est rusé.

Il semble même avoir retrouvé ses jambes de vingt ans, celles du footballeur qui l’a été. Il affirme même, devant une trentaine de personnes présentes, « c’est le plus beau mandat qu’on a pu faire » et d’attaquer les déclarations parues à son encontre dans la presse, « qu’il ne passe rien à Saint-Vallier, c’est une honte ».

Première réunion publique et pas la moindre bribe de programme. « Nous sommes venus surtout pour vous écouter et préparer notre programme en fonction des demandes » explique Alain Philibert, « et y répondre selon les moyens dont nous disposerons ».

La sécurité, c’est toujours compliqué

Avant de céder la parole aux habitants des Gautherets, le maire-candidat, sort des chiffres comme il l’a fait au dernier conseil municipal. La maison pluridisciplinaire, le gymnase Potignon, la salle Mandela, la salle des mariages, le parvis de l’hôtel ville, l’achat de la résidence des Tilleuls, les cours d’écoles, le city stade aux Gautherets… ont coûté tant. De rappeler aussi que la commune est la moins endettée. « Nous avons de l’argent, nous avons de l’épargne, nous avons une gestion saine et, sans emprunts, nous pourrons investir 1.9 M € par an pendant six ans. C’est une situation confortable ».

Alors de quoi ont besoin les habitants des Gautherets pour construire le Saint-Vallier de demain ?A vrai dire, rien d’extraordinaire. Les demandes ne varient pas de celles d’une réunion de quartier avec toujours les mêmes doléances qui reviennent de manière récurrente que ce soit à Saint-Vallier ou dans d’autres communes. Des routes en état, un éclairage qui fonctionne, lutter contre les décharges sauvages ou la prolifération des chats, remettre un distributeur de billets de banque et des permanences médicales et, le gros chantier, assurer la sécurité.

« Pas question d’instaurer une police municipale. Il faudrait quinze agents. C’est à l’Etat de renforcer les forces de police, pas à la commune » déclare Alain Philibert. « Mais mais nous avons peur au Bey » relance une habitante, « vous allez nous laisser l’éclairage la nuit ? » interroge-t-elle (au Bey, l’éclairage publique est maintenu toute la nuit). « Vous avez peur à votre âge ! » taquine le maire-candidat.

« C’est une question d’éducation. Un coup de pied dans le cul n’a jamais fait de mal » lance un des colistiers.

Une voix s’élève dans le public. « Je peux vous donner les exemples de quinze mairies dirigées par le Rassemblement National » formule Etienne Launay, le futur candidat aux municipales à Saint-Vallier.

La réponse d’Alain Philibert est étrangement la suivante : « J’invite les gens à consulter Médiapart et de vous procurer le livre Lumières sur mairies brunes et vous comprendrez ». Pour ainsi dire le même commentaire publié sur L’informateur de Bourgogne suite à l’article consacré à Etienne Launay.

Jean Bernard

 

11 commentaires

  1. Après vingt ans comme maire et ne pas savoir nos attentes. Mr Philibert veut nous écouter mais va t il nous entendre?

  2. Bonjour à tous !
    Vivement que l’équipe du maire sortant viennent écouter les doléances des habitants du quartier des Bois Perrauds !
    Mais la réunion se fera en plein air, c’est plus écologique (en fait, il n’y a pas de salle !) et sur la voie publique (il n’y a pas de terrain communal non plus !).
    On peut même la faire sur la route qui mène au pont de la Bourbince, il n’y a plus de circulation depuis plus de 2 années !
    Je suis sûr qu’en nous creusant un peu les méninges, on va trouver des idées pour notre quartier résidentiel où la chaussée a été entièrement rénovée, les trottoirs sont en sable rouge et la connexion à internet se fait à tir d’aile (de corbeau !)
    Nous vous attendons avec impatience !

    • Si le débit pitoyable me permet de publier ce message et si votre connexion tout aussi pitoyable vous permet de le lire, sachez que le quartier de L’écuyer (entre autre ) n’est pas mieux loti. Personnellement ceux qui nous connecteront au monde moderne auront mon suffrage. En attendant je retourne nourrir mes pigeons voyageurs, j’ai des mails à envoyer.

  3. Mr Meunier a pas de honte luis qui a démissionner

  4. Ça serait le maire qui écrirait des messages anonymes pour dire plein de méchancetés sur les autres…

  5. Ah oui marre de ces commentaires haineux des supporters du maire sortant envers les personnes nommément agressées parce qu’elles sont sur les listes de ses opposants.
    C’est certain, je ne voterais pas pour M.Philibert et je ne l’insulte pas pour cela.

  6. et bé les commentaires volent bas c’est pas avec çà que nous avancerons, à lili le quartier des Bois Perrauds était invité à cette réunion donc il fallait y venir mais c’est facile de déverser ses griefs envers l’équipe municipale derrière un écran, il me semble que c’était bien le moment de dire vos problèmes non? quand à DANIEL les attentes de chacunes et chacuns changent donc il est normal de demander et de s’informer sur les besoins là encore si vous souhaitiez vous exprimer il fallait venir quand à l’autre Daniel non je ne pense pas que Mr Meunier doit avoir honte d’abord il a démissionner de son poste d’adjoint, tout en restant conseiller et travaillant pour notre commune au plan communautaire. J’invite toutes les personnes qui souhaiteraient exprimer leur problèmes de venir à ces réunions au moins cela aura au moins un sens, à un moment ou un autre il faut se mouiller et non se cacher

    • M. (ou Mme) Pirate, je n’ai pas trouvé votre nom sur l’annuaire ??
      Serait-ce une manière de se cacher derrière un écran ?
      Non, cela ne se fait pas dans l’équipe municipale !
      Je ne déverse pas mes griefs, comme vous le dites, je suis réaliste et je m’étonne, moi qui habite le quartier des Bois Perrauds depuis peu (moins d’un siècle !), que l’on n’apporte aucune réponse à nos attentes, et Dieu sait si nous avons eu plusieurs fois l’occasion de les exposer à l’équipe municipale (fête des voisins par exemple, réunion en juin ).
      Mais notre quartier est vraiment délaissé par la commune comme par la CCM.

    • Bonjour Pirate,
      Pour le questionnaire, il ne sert pas à grand-chose vu que il y a 4 réponses possibles donc 4 interprétations possibles . Pourquoi?
      A aucuns moments on nous demande d être affirmatif soit répondre par oui ou par non.
      En proposant ses quatres réponses et en reformulant la même question mais écrite différemment, on peu arrivé à plusieurs interprétations du sondage.
      Essayez simplement chez vous par rapport à vos réponses. Une fois fait interpréter les réponses en vous positionnant d une manière positive et d une façon négative. C est la base que l on nous enseigne en management et en école de commerce.

  7. Faustine,
    Vous me vexez. Mr PHILIBERT a peut-être tout simplement utilisé mon commentaire pour faire taire MR LAUNAY pendant cette réunion publique.
    Par contre, votre commentaire est insultant, calomnieux voire diffamatoire envers le Maire.
    Vous pensez vraiment qu’il ait besoin d’un pseudo pour dire ce qu’il a à dire, exprimer ses idées. Je ne crois pas et il le prouve tous les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *