Montchanin – Guyot Graphco va disparaître, les 17 emplois aussi

Elle est implantée pour ainsi dire au coeur de la cité, sur l’avenue de la République à Montchanin. L’entreprise Guyot Graphco va pourtant disparaître du paysage à la fin du mois et ses 17 salariés avec. On ferme ! Pour des raisons purement économique selon le groupe américain qui en est le propriétaire et qui dépend de la maison mère japonaise Nissha Compagny.

Purement économique, les salariés n’y croient pas un instant. « Nous sommes une petite usine perdue dans la campagne et pour eux, nous ne sommes pas rentables » estime plutôt un salarié de Guyot Graphco. « On pense que les Américains vont délocaliser notre production en Angleterre ».

La nouvelle d’un projet de fermeture de l’entreprise montchaninoise a été portée à la connaissance des employés le 24 septembre dernier. « Une annonce froide et brutale » relate le salarié. Depuis, tout a été très vite puisque les entretiens préalables aux licenciements économiques sont en cours. « On nous propose le CSP (contrat de sécurisation professionnel) avec un salaire pendant un an à 75% brut et des formations pour retrouver un emploi ou directement le chômage avec deux mois de préavis ». Donc de rester encore jusqu’au 31 décembre 2018. Mais pour faire quoi ?

Que fait-on chez Guyot Graphco ? De renommée internationale, GUYOT GRAPHCO, vous propose une gamme de plusieurs dizaines de milliers d’articles appréciés par les professionnels de la mesure, peut-on lire sur le site de l’entreprise, notamment des tickets pour les horodateurs,  les disques tachygraphes… « Et nous avons des commandes » assure un salarié.

Voilà une entreprise dont l’acte de naissance date de 1899 et qui va fermer ses portes et licencier les 17 salariés qui tiennent à travailler jusqu’au bout, « même avec le moral dans les chaussettes » précise notre interlocuteur.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *