Montchanin – Décès de Philippe Hautevelle en 2015 : « Les morts au travail comptent peu »

Nous publions le communiqué de presse des parties civiles suite au jugement rendu le 27 novembre 2020 par la chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Chalon sur Saône et concernant l’accident mortel du travail de Philippe HAUTEVELLE du 16 octobre 2015 à l’usine SFAR/SOTRALENTZ de Montchanin.

Perdre sa vie pour la gagner ?
Non ! Répond la Justice dans son premier hommage à Philippe
HAUTEVELLE mort au travail le 16 octobre 2015 à l’usine
SFAR/SOTRALENTZ de Montchanin.

2 commentaires :

  1. pas étonnant de la sfar, depuis des décennies cette mentalité!!!

  2. Toujours du coté de Monsieur HAUTEVELLE, Homme discret, timide lui allait bien, reconnu pour son travail, reconnu comme Agréable et dispo sur Ecuisses, toujours prêt pour un coup de main à une assoce ou un Ami, pensons à sa Famille, ses Enfants, perdre la vie pour un bout de ferraille, c’est insupportable pour tous Humains.
    Je lis qu’un petit chef (les plus dangereux) lui avait montré la porte devant un refus de prise de risque, mais merde la CGT vous étiez là à travailler à coté de lui, avez vous été secoué la direction? Beaucoup avait compris que la situation de management n’était pas à la hauteur poussé par une direction qui se bornait à lire la rentabilité et seulement la rentabilité, l’Homme dans cette situation devient une variable, corvéable jusqu’à l’accident mortel. Respect pour PHILlPPE HAUTEVELLE et soutien à sa Famille. grandezoreilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.