Montceau – Vol de nourriture, les gilets jaunes sauvent l’anniversaire

Florence et les gilets jaunes du Magny. La soirée d’anniversaire est sauvée.

Le plat de charcuterie en forme de moto. Samedi soir, il a disparu de la chambre froide.

Des affamés ou des enfoirés ? On pensait avoir tout vu mais chaque jour nous réserve son lot de mauvaises surprises. Voler de la nourriture entreposée dans une chambre froide devant l’entrée de la salle des fêtes du Magny, le soir où madame fêtait l’anniversaire « surprise » de son mari.

« Vous parlez d’une surprise » raconte après coup Florence. Ils sont environ quatre-vingts, famille et amis ce samedi soir, réunis pour célébrer les 50 ans de Laurent. « A 20h15, tout le monde était là » précise son épouse. Dehors, juste devant l’entrée de la salle, dans une chambre froide sont entreposées des vérines et un immense plat de charcuterie en forme de moto. Laurent est fan de moto. « Nous avons mis trois heures à confectionner ce plat » souligne l’une des invitées.

Au moment de récupérer les vérines et la « moto en charcuterie », c’est la douche froide. « A l’intérieur de la chambre froide, tout a disparu. Ils ont fait tomber des vérines par terre ». A 20h52, « nous avons appelé la police ».

Et les gilets jaunes sont arrivés avec leur jambon à la broche

Qui a bien pu dérober cette nourriture ? Ils n’ont pas manqué d’audace ni de culot, sachant que quelqu’un pouvait sortir à tout moment de la salle des fêtes. Evidemment, sans les « pièces maîtresses » de la soirée d’anniversaire, le buffet se trouva fort dépourvu.

« Nous sommes allés voir les gilets jaunes à leur camp, juste au-dessus, déjà pour savoir s’ils n’avaient rien remarqué d’anormal » conte Florence. Les gilets jaunes écoutent la mésaventure. Dix minutes après, « ils sont arrivés à la salle et nous ont proposé un jambon à la broche » s’émerveille-t-elle encore.

Quelle aubaine, le matin même les GJ du Magny avait préparé trois jambons à la broche pour leur journée détente. Deux furent dégustés le midi. Il en restait un. Il a fini à la salle des fêtes et sauvé la soirée anniversaire. « C’est vraiment sympa de leur part » commentent les convives.

Les gilets jaunes du Magny ont le coeur sur la main. Qui en doutait…

Laurent se souviendra de ses 50 ans.

Jean Bernard

Florence et Laurent. Un anniversaire mouvementé dont ils se souviendront.

La chambre froide où avait été entreposé notamment le plat de charcuterie.

6 commentaires

  1. Bravo les gilet jaune

  2. Solidarité, Générosité de « ceux qui ne sont rien » ! C’est ça qui fait que, pour moi, retrouver les GJ au Magny n’est jamais une contrainte mais toujours un plaisir. Oui, nous avons le cœur sur la main. Joli contraste avec ceux qui ont un portefeuille à la place du cœur. Il paraitrait que notre petit cerveau nuirait à notre QI sic. Et bien au moins avons nous un peu de matière grise, à comparer à ceux qui nous dirigent et qui privés des lobes qui gèrent l’émotion n’ont qu’une calculette dans leur boîte crânienne.
    On ne lâche rien et surtout bon anniversaire Laurent !

  3. Y’a vraiment des enfoirés (et je me retiens !) qu’il faudrait pouvoir neutraliser.

    Il existe des caméras qui filment tout ce qui bouge, aussi bien le jour que la nuit.

    J’en ai une dont je me sers quasiment plus, à disposition des gilets jaunes :
    Merci de m’indiquer un contact.

    • Ok Merci
      Tel à contacter:
      0781177410

      • Désolé, après réflexion et discussions, j’ai décidé de ne pas donner suite à mon offre (pour laquelle je m’étais engagé un peu « légèrement »)

        Sinon, on peut trouver des caméras à prix abordable (attention à ce qu’elles soient adaptées à l’extérieur).

        Bonne continuation.

  4. Tiens, les anti-gilets jaunes, les anti-…, les anti-tout en fait, n’ont rien à dire. C’est ce que j’appelle la pensée à géométrie variable.
    En tout cas, bravo pour cette solidarité qui caractérise les Gilets-jaunes.

    Un petit mot à Laurent et à son épouse : soyez prudents, certains pourraient prétendre que vous êtes récupérés par les Gilets-jaunes et les extrêmes qui les ont eux-mêmes récupérés.
    Et Bon anniversaire à laurent ; vieux motard que jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *