Montceau – Vélo – auto, partageons la route avec respect

Communiqué de l’association Mines de Rayons.

L’association Mines de rayons invite tous les cyclistes à une promenade à vélo, ludique et décontractée ce samedi 8 mai à partir de 10h, rendez-vous place André Malraux à Montceau.

L’idée est d’appeler les automobilistes à partager la route et à faire attention à nous, fragiles cyclistes, petits et grands.
Donc n’hésitez pas, venez nombreux, seuls ou en famille! Parcours facile.
Vous pouvez aussi équiper votre vélo d’un écarteur pour indiquer les distances à respecter quand on double un cycliste, c’est à dire un mètre minimum.

Cette manifestation, autorisée cette fois par la préfecture, respectera les consignes sanitaires : pas de regroupements de plus de 6 personnes, distances sociales respectée et port du masque demandé.

11 commentaires

  1. Et a quoi servent les pistes cyclables???????? qui nous coutent beaucoup d argent
    De plus il me semble que deux cyclistes de front c est tolere mais pas en troupeau comme bien souvent!!!!

    • @Cricri, vous savez très bien qu’il y a très peu de pistes cyclables à Montceau! Comment on fait alors?
      Certaines en plus sont très dangereuses (la montée du BDV qui coupe l’entrée de la RCEA par exemple).
      Le problème N°1 c’est surtout la vitesse. 50 en ville non respecté, quant aux zones 30, je n’en parle même pas!
      Et c’est toujours les autres 😉
      Quand on fait du vélo avec des enfants, on n’est pas rassurés. Vraiment. Les portières qui s’ouvrent, les priorités non respectées…
      Je suis automobiliste aussi, et je sais ralentir, attendre derrière un vélo si je n’ai pas la visibilité ou la place de doubler.
      La route est à tout le monde, ne vous en déplaise.

      • si vous faites du vélo sur la levée du canal vous verrez que les cyclistes en groupes ne respectent pas, ils ne se rangent pas en file quand vous les suivez

    • le code de la route c'est pour les autos pas pour les velos

      article R431–7 du code de la route.

      « Les conducteurs de cycles à deux roues ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche. »

  2. deux cyclistes de front prennent autant de place qu'un semi remorque

    deux velos prennent la moitie de la route et trois velos toute la route…. le plus souvent ils ne se rangent meme pas, tres courant le long du canal : sans parler de ceux qui seuls parfois roulent au milieu de la route

  3. Vous voulez que l’on parle de toutes infractions des automobilistes (qui d’ailleurs sont beaucoup plus dangereuses pour autrui…) ?

    Allez simplement deux exemples pour répondre à vos remarques :
    Le conducteur doit réduire sa vitesse lors du croisement ou du dépassement de cyclistes isolés ou en groupe (R413-17) –> pas souvent le cas !
    Pour effectuer un dépassement le conducteur ne doit pas s’approcher latéralement d’un cycliste à moins d’un mètre en agglomération et un mètre et demi hors agglomération (R414-4) –> c’est l’objet de cette manifestation.

    Par ailleurs, peu importe le véhicule conduit, lorsque l’on renverse quelqu’un, on s’arrête pour le secourir… Regardez ce qu’il s’est passé à Montcenis hier !

    Enfin, à CRICRI, une piste cyclable coûte beaucoup moins cher à la collectivité qu’une route pour automobilistes. Je vous laisse regarder le budget RCEA pour simplement augmenter la vitesse de 90 à 110 km/h. Avec ce budget, nous pouvions rendre toute la CUCM cyclable !

  4. en ce qui concerne le prix je suis d accord
    mais la difference c est qu un automobiliste est oblige de rouler la ou il doit c est a dire sur la route peut on en dire autant des cyclistes!!!!!! qui n utilisent pas les pistes cyclables
    de plus un petit rappel les passages pietons sont faits pour les pietons c est a dire ceux qui sont a pied ( en poussant le velo) ceux qui traversent sur le velo ne sont plus pietons et en tort
    A bon entendeur

    • Et est ce que l’on parle de nos tout nouveaux élus qui roulent soit à fond de train, soit en sens interdit et sur le trottoir !

  5. CRICRI, effectivement, les cyclistes ne sont pas obligés d’emprunter les pistes cyclables sauf disposition contraire prise par l’autorité investie du pouvoir de police après avis du préfet.
    Si vous êtes jaloux de la liberté des cyclistes, je vous invite à pédaler.

    Pour ce qui est des cyclistes sur les passages piétons, je ne peux pas vous contredire. Toutefois, vous remarquerez que beaucoup d’aménagements des collectivités les invitent à les utiliser à vélo… C’est un des problèmes en France : prendre les cyclistes pour des « piétons augmentés » est une grave erreur !
    L’espace public est en très grande partie dévolu à la voiture. Tout y est conçu pour que l’automobiliste puisse rouler (et stationner) sans encombre. Dans ce contexte, le cycliste n’étant pas suicidaire se réfugie où il peut. Malheureusement, cela se fait également au détriment du piéton…
    Partageons l’espace, mettons-nous à la place de l’autre et tout ira mieux !

  6. Merci @Respect, votre pseudonyme vous correspond bien !
    Ce qu’oublient certains automobilistes, dont @Cricri, c’est la différence entre les cyclistes (ou piétons) et eux: ils risquent de perdre 5 minutes à cause du manque de civisme des vélos. Alors que les cyclistes risquent de perdre la vie ou une jambe à cause du comportement dangereux des automobilistes:
    https://www.creusot-infos.com/news/faits-divers/au-creusot/le-creusot-un-cycliste-gravement-blesse-apres-avoir-ete-percute-par-un-chauffard-qui-a-pris-la-fuite.html
    La route est à tout le monde.
    Ce n’est pas juste que ceux qui, par choix ou par obligation, roulent à vélo risquent leur vie pour cela.
    Cela fait 30 ans que tout est fait pour la voiture, les mentalités doivent évoluer, c’est tout.

  7. Pas de panique, le pic pétrolier est prévu pour un temps proche, il nous suffit d’être encore un peu patient pour que les responsables politiques et industriels s’en rendent compte et en déterminent les priorités :
    https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/pic-petrolier
    Alors, il faudra bien trouver des solutions alternatives. C’est peut-être à ce moment de crise que les vélos retrouveront entièrement leurs raison d’être….. (cf les films « La grande vadrouille » ou « Paris, brûle-t-il », que de vélos et si peu de voitures!!!)
    Et d’accord avec la remarque « une piste cyclable, c’est bien, mais une piste cyclable ADAPTÉE c’est mieux ».
    On ne peut pas vraiment dire que celle du Boulevard Maréchal Lattre de Tassigny soit intelligemment conçue! Il aurait mieux valu mettre les pistes cyclables à l’extérieur et les voitures au centre. Et j’ai du mal à apercevoir au sol (bon mais peut-être ma vue me fait-elle défaut) la piste cyclable du bord du canal, pourtant magnifiquement dessinée sur un panneau du port à la Capitainerie…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *